facebook twitter youtube rss

 Partager sur Facebook  Partager sur Twitter  Partager sur Google plus
Version imprimable

FIC : la cybersécurité au cœur des préoccupations régionales

Le 29.01.2016

Les 25 et 26 janvier derniers, la 8ème édition du Forum international de la cybersécurité (FIC) a porté sur le thème de la sécurité du partage de données informatiques.

 

FIC, big data, cloud, data mining, objets connectés, SSII... Si ce jargon n’est pas limpide pour tout le monde, sa réalité touche l’essentiel de la population qui utilise un téléphone portable ou une tablette, envoie un e-mail, effectue une recherche sur internet. Pour sécuriser autant que possible ces échanges électroniques, un nombre grandissant d’entreprises s’est spécialisé dans des missions souvent techniques mais devenues impératives.

 

Pendant deux jours, ces spécialistes se sont réunis à Lille. La tenue de ce forum dans la région prend tout son sens, puisqu'elle se trouve à proximité des instances décisionnelles européennes de Bruxelles et que ses frontières (avec la Belgique et la Grande-Bretagne notamment) imposent une réflexion en matière de sécurité. Xavier Bertrand, le président de Région, a également conforté l’importance de ce rendez-vous annuel en évoquant plusieurs pistes de travail « sur cet enjeu stratégique du numérique et de l’échange » autour des compétences de l’institution régionale.

Des créations d’emplois en point de mire

Les discussions sur le traçage dans les transports aériens pourraient également concerner le train, à l’heure où Xavier Bertrand souhaite déjà renforcer la sécurité à bord des TER et dans les gares avec la vidéosurveillance. Les lycées et centres d’apprentissage seront eux aussi sécurisés. La télémédecine ou encore l’e-administration intègrent, elles aussi, cette notion de partage de données et donc leur nécessaire sécurisation. Par ailleurs, le Conseil régional devrait accompagner les entreprises - les start-up notamment - qui souhaiteraient s’engager sur cette voie, poursuivre le partenariat engagé avec Euratechnologies et, parallèlement, encourager le soutien à la formation d’excellence (à l’image des formations sur la cyberdéfense proposées en IUT, à Maubeuge, par l’Université de Valenciennes et du Hainaut-Cambrésis).

 

En dehors de la protection des données, la  création d’emplois dans ces domaines de pointe constitue un objectif majeur. OVH, fondée en 1999 à Roubaix, illustre cette réalité. La société, devenue l’un des leaders mondiaux dans son domaine, compte aujourd’hui pas moins de 1 200 salariés et recrute en permanence. Elle héberge et gère à ce jour les infrastructures numériques de plus de 930 000 clients à travers le monde.

 

Lors du forum, le groupe Orange, par la voix de son PDG Stéphane Richard, est venu apporter une bonne nouvelle supplémentaire en annonçant le projet de créer, dans la métropole lilloise, un laboratoire et des services dédiés, via sa branche Orange Cyberdéfense. Le projet engendrerait la création d’une centaine d’emplois.

 

 

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies. En savoir plus