facebook twitter youtube rss

Accueil | La Région en actions | Jeunesse - apprentissage - lycées | L'initiative pour l'emploi des jeunes
 Partager sur Facebook  Partager sur Twitter  Partager sur Google plus
Version imprimable

visuel de l'initiative pour l'emploi des jeunes

L'initiative pour l'emploi des jeunes

Avec l’Europe, l’Etat et la Région se mobilisent pour l’emploi des jeunes en Nord-Pas de Calais.

 

Qu’est-ce que l'Initiative pour l'emploi des jeunes (IEJ) ?

L’Initiative pour l’emploi des jeunes ce sont des fonds européens que l’Etat et la Région attribuent à des opérateurs (missions locales, centres de formation…) afin d’accompagner les jeunes sans solution vers l’emploi et la formation.

 

Qui est concerné ?

 

Tous les jeunes entre 16 et 25 ans qui ne sont ni en emploi, ni en formation , ni en stage sont potentiellement éligibles à ce projet.

 

Des exemples ?

 

La Région oriente ses projets vers l’apprentissage et l’accompagnement à l’apprentissage. Quatre exemples d’initiatives :

 

1 - 70 % de sorties positives pour les participants au Sas de préparation de l’Institut Nicolas Barré

 

Partant du constat que la région Nord-Pas de Calais est la plus jeune de France mais l’une des régions les plus impactées par le chômage des 15-24 ans, l’Institut Nicolas Barré met en place un « Sas de préparation des jeunes sans solution à l’entrée en apprentissage ». Afin  de « faire grandir chacun selon son génie », signature de l’Institut, l’initiative s’appuie sur deux enjeux :

  • identifier, pour chaque jeune, les freins à l’entrée sur le marché du travail ;
  • définir un projet professionnel, signer un engagement et mettre en œuvre un accompagnement au sein d’une structure dédiée à l’IEJ.

L’objectif, au terme  des 6 mois de parcours est que 70 % des jeunes trouvent un emploi, un complément de formation, un apprentissage ou un stage.

 

2 - L’Institut Catholique des Arts et Métiers favorise le recrutement des jeunes femmes dans les métiers de l’industrie

 

L’Institut Catholique des Arts et Métiers se fixe un double objectif, dans le cadre de son projet de remise à l’emploi ou en apprentissage des jeunes sans solution :

  • permettre aux jeunes d’avoir une qualification et d’être employable au sortir de la formation;
  • porter une attention toute particulière au recrutement des jeunes femmes intéressées par les métiers de l’industrie.

90% des participants devraient obtenir un premier niveau de qualification, un baccalauréat professionnel, ou un emploi direct de type CDD de 6 mois ou CDI.

 

3 - La démarche transversale des Papillons Blancs d’Hazebrouck : l’employabilité par l’intégration sociale des jeunes déficients intellectuels

 

L’association Papillons Blancs d’Hazebrouck s’inscrit également dans cette garantie européenne pour la jeunesse qu’est l’IEJ avec son projet "Logique de parcours de qualification, d’apprentissage, d’insertion professionnelle et sociale pour de jeunes déficients intellectuels". Les Papillons Blancs proposent une prise en charge des jeunes déficients intellectuels âgés de 16 à 25 ans et de leur famille. Le fait est qu’un nombre croissant de jeunes issus du milieu scolaire (SEGPA, ULIS) se retrouvent sans un accompagnement correspondant à leurs besoins dès 16 ans. Malgré les lieux d’apprentissage comme l’Institut Médico-Professionnel (IMPRO) ou d’accompagnement tel que le Service d’Éducation et de soins Spécialisés à Domicile (SESSD) les listes d’attente et les délais restent longs et ces dispositifs ne sont pas accessibles aux plus de 20 ans. Ce parcours proposé par l’association se veut transversal puisqu’il apporte une forme de qualification d’apprentissage aux jeunes, et cela dans un souci d’intégration sociale. Tous les 15 jours, les enseignements théoriques seront dispensés dans un espace intégré au lycée professionnel afin de ramener la dimension « milieu ordinaire » dans le quotidien de ces jeunes et de leur permettre une projection professionnelle non médicosociale. L’association envisage également de constituer un partenariat avec un bailleur pour que les jeunes gagnent en autonomie, et accèdent à un logement après un apprentissage en appartement pédagogique.

 

4 - 900 sorties positives dans le secteur de l’artisanat pour la Chambre de Métiers et de l’Artisanat

 

La Chambre de Métiers et de l’Artisanat de Région met en place son dispositif DRAMAJ (Dispositif d’Accompagnement et de Mise en Apprentissage des Jeunes) à destination des moins de 25 ans. Le secteur de l’artisanat présente une dynamique positive et continue à créer de l’emploi dans le Nord-Pas de Calais. Dans ce contexte favorable, le DRAMAJ prévoit un accompagnement individualisé des 1600 jeunes participants attendus. Cet accompagnement se traduit par un diagnostic de chaque situation, une définition de projet, des stages et immersions en entreprise afin qu’au terme de ce parcours, 900 jeunes NEET accèdent à un contrat d’apprentissage, un autre type d’emploi, une formation ou un stage. Parce que les freins à l’insertion professionnelle ne se résument pas à l’obtention d’une qualification, ou l’accès à un contrat d’apprentissage, le DRAMAJ favorise la mobilité, l’accès au logement et au matériel technique nécessaire.

 

Comment s’informer ?

 

Le numéro vert  est à votre disposition pour vous renseigner et vous orienter vers toutes les pistes possibles.

 

En savoir plus sur les projets soutenus par l'Etat sur le site de la Direccte

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies. En savoir plus