facebook twitter youtube rss

Accueil | La Région en actions | Environnement | Biodiversité | Ressources
 Partager sur Facebook  Partager sur Twitter  Partager sur Google plus
Version imprimable

fleurs roses dans un champs

Ressources

L'écopotentialité

ou les potentialités écologiques d’un espace naturel ! Le terme caractérise à la fois le degré probable de diversité d'un territoire, son potentiel présent et avenir (notamment si les aspects négatifs étaient supprimés) ainsi que l'intérêt écologique. Voir l'étude "éco-potentialité" en région Nord-Pas de Calais.

Le bon état écologique 

la remise en bon état des continuités écologiques vise à restaurer le bon état des composantes du « réseau écologique » (réservoirs de biodiversités, corridors, zones tampon). La dégradation d’un seul de ces éléments entraîne une forte réduction de la circulation des espèces. Une fois les éléments dégradés identifiés, leur remise en bon état rétablira la circulation de ces espèces et la fonctionnalité des écosystèmes associés. Ceci implique d’identifier les causes de dégradation, les conditions de remise en bon état, c'est-à-dire l’amélioration de la qualité du milieu et la suppression de l’effet de fragmentation du milieu (via des écoducs, l’effacement de points de fragmentation, la diminution des surfaces imperméabilisées, le développement de pratiques favorables à la biodiversité, etc.

 

CRRG : Centre régional de ressources génétiques

 

le jardin de Frédéric Nurit, à Setques, près de Lumbres - photo : C. Blanquart

C'est une mission spécifique d’Espaces naturels régionaux. Depuis 1985, le CRRG s'investit pour la sauvegarde et la valorisation des espèces végétales et animales cultivées ou domestiquées en Nord-Pas de Calais. Variétés de fruits et légumières anciens, races régionales, agriculture, paysage et biodiversité n'ont plus de secrets !

 

SDAGE et SAGE : SDAGE : Schéma directeur d'aménagement et de gestion des eaux

Son rôle est de déterminer les orientations fondamentales d'une gestion équilibrée de la ressource en eau et les aménagements à réaliser pour les atteindre.
Un certain nombre d'objectifs et de règles de gestion y sont précisés, concernant :

  • La lutte contre la pollution
  • La garantie d'une qualité d'eau à la hauteur des exigences des usages.
  • La prise en compte de l'importance et de la fragilité des eaux souterraines.
  • Le respect du fonctionnement naturel des milieux.
  • La préservation et la restauration des milieux aquatiques remarquables.
  • La restauration d'urgence des milieux particulièrement dégradés.
  • La gestion des risques naturels et technologiques.
  • La gestion de l'eau en termes d'aménagement du territoire.
  • La gestion locale et concertée.

Il existe un "SDAGE" pour chacun des grands bassins hydrographiques français.
Des "SAGE" (Schéma d'aménagement et de Gestion des Eaux) peuvent être créés en fonction des politiques locales afin de tenir compte de spécifications.

 

Résilience 

dans le domaine de l'écologie, c'est la capacité d'un écosystème ou d'une espèce à récupérer un fonctionnement ou un développement normal après avoir subi une perturbation.


ARCH : une cartographie transfrontalière des milieux naturels sur 17.000 km² !

Issu de la coopération transfrontalière entre la Région Nord-Pas de Calais et le Comté du Kent, ce projet c'est la réalisation d’une cartographie des habitats naturels couvrant le territoire des 2 régions partenaires à l’échelle du 1/5000. Les 3 activités du projet :


• réalisation d’une base de données vectorielle géoréférencée, régionale et transfrontalière des habitats naturels,
• développement d’un outil de cartographie en ligne pour le Nord-Pas de Calais et d’un logiciel d’empreinte de l’aménagement pour le Kent,
• évaluation des technologies de télédétection par rapport aux données aériennes.


Une mine d'informations doublée d'illustrations superbes : http://www.archnature.eu/
(Projet cofinancé par le programme INTERREG IV A des 2 Mers)

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies. En savoir plus