facebook twitter youtube rss

Accueil | Découvrir la région | Géographie | Ses voies fluviales
 Partager sur Facebook  Partager sur Twitter  Partager sur Google plus
Version imprimable

Port d’Arques@Dominique Bokalo - Conseil Régional Nord-Pas de Calais

Ses voies fluviales

Depuis le moyen âge, l'homme a drainé les marais, canalisé les rivières afin de les rendre praticables. Les voies d'eau étant idéales pour transporter, acheminer des marchandises… Bref, faire du commerce. Les villes ont, depuis toujours, bien compris l'intérêt d'être au plus près de ces voies d'eau. C'est ainsi que, sur les 14 villes de plus de 20 000 habitants de la région, 13 sont construites au bord de voies de navigation.

Bien sûr, avant notre ère, les transports étaient relativement courts, au sein d'une ville ou vers une proche voisine. Et le facteur temps n'était pas une entrave…


Par la suite, avec la multiplication des réseaux routiers, le transport fluvial a connu des reculs de fréquentation considérables.

De nos jours, à l'époque des réseaux routiers saturés, priorité est donnée aux transports alternatifs, plus respectueux de l'environnement ou moins onéreux… 


Cela a conduit à reconsidérer l'usage des voies d'eau.

 

Ce mode de transport fluvial s'est naturellement densifié dans la région Nord-Pas de Calais. Transports de vracs (notamment les céréales), transports de conteneurs et biocarburants, ne nécessitent pas l'emploi de moyens de transports urgents. Les voies routières et ferrées s'en trouvent allégées.

Efficace, moins polluant et agréable à regarder, le transport fluvial a pris et continue à prendre toute sa place.


Conjugué au fait que la région possède le réseau de canaux le plus dense de France, le transport fluvial doit avoir de l'avenir !

 

Le transport fluvial c’est...

 

Économe

3,7 fois plus efficace que la route en terme d’équivalent-pétrole consommé par tonne transportée.

 

Écologique

Un convoi fluvial génère peu de nuisance sonore et émet 4 fois moins de CO2 qu’un poids lourd. Un convoi poussé chaque 30 minutes équivaut à un camion chaque 18 secondes. Chaque tonne transportée sur le réseau décharge les voies routières et contribue à réduire la saturation des accès urbains.

 

Sûr

Les accidents sont rares. Le réseau navigable est donc particulièrement adapté au transport des matières dangereuses et aux convois exceptionnels.

 

Économique

2 à 7 fois moins cher que la route grâce au transport massifié. Un convoi fluvial peut transporter jusqu’à 5000 tonnes de marchandises.

 

Fiable et régulier

Les délais d’acheminement sont respectés en juste à temps. La voie d’eau dessert et traverse en douceur le cœur des grandes agglomérations, sans encombrements.
Souple 
Péniches, barges, convois poussés ou navires fluvio-maritimes s’adaptent à tous les types de chargement, en vrac ou conteneurs.

 

Moderne

La voie d’eau offre un maillon efficace à la chaîne intermodale par la qualité de son réseau et les niveaux de service offerts à ses usagers.

 

Disponible

La voie d’eau a de grandes réserves de capacité pour absorber des volumes de trafics très supérieurs aux volumes actuels, sans travaux majeurs.

 

Quelles sont les marchandises qui peuvent être transportées par voies d'eau ?

Produits agricoles, céréales en vrac, charbons, matériaux de construction, produits métallurgiques, conteneurs, … De fait tout ce qui n'est pas périssable et tout ce qui peut se passer d'emballages.

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies. En savoir plus