Version imprimable
 Partager sur Facebook  Partager sur Twitter  Partager sur Google plus

Mineurs du Monde

Malgré la fermeture de la dernière mine à Oignies en 1990, les valeurs de solidarité, fraternité, respect du travail, sont toujours la fierté des habitants de notre région.

 


 


Mineurs du Monde, pourquoi :


Plus de 20 ans après l’extraction du dernier morceau de charbon à Oignies, le projet Mineurs du Monde a plusieurs objectifs : 

  • valoriser l’histoire du bassin minier

  • valoriser la mémoire de ses habitants

  • encourager le développement durable

  • échanger avec les bassins miniers du monde

  • partager les expériences de reconversion. 

Il s’inscrit en complémentarité de l’arrivée du Louvre-Lens, de la candidature au Patrimoine mondial de l’UNESCO et du nouvel élan urbain et économique impulsé par Euralens !

 

Malgré la fermeture de la dernière mine à Oignies en 1990, les valeurs de solidarité, fraternité, respect du travail, sont toujours la fierté des habitants de notre région.

 

Au-delà de cette dimension morale, la Région a engagé une politique de reconversion du territoire. Le Bassin minier a ainsi évolué grâce à divers programmes de développement durable, de réhabilitation et de valorisation de son patrimoine. C’est ce patrimoine qui a conduit à la candidature du Bassin minier au Patrimoine mondial de l’UNESCO, au titre de « Paysage culturel évolutif ». 

 

Mineurs du Monde est partie-prenante dans cet engagement et cette reconnaissance du bassin minier, en insistant particulièrement sur les brassages de populations, l’histoire industrielle et le progrès social (première protection sociale, développement des syndicats…). 

 

Mineurs du Monde a pour vocation de rapprocher les bassins miniers internationaux,  leur histoire, leur mémoire et leur identité. 

  Terril de Mazingarbe ® CR NPDC

Mineurs du Monde, une triple démarche…

 

Une démarche patrimoniale :

Ou comment retracer l’épopée du charbon par des parcours individuels :

  • grâce au partenariat entre la Région, les Archives nationales du monde du travail et l’Agence nationale des garanties des droits des mineurs, l’INA… 

     

Une mobilisation humaine :

Ou comment passer d’une prise de conscience à une appropriation humaine :

  • en mobilisant les habitants, les universités, les acteurs de l’économie solidaire et les bassins miniers du monde entier,

  • en aidant les habitants à passer de la prise de conscience à une appropriation forte et partagée !

Le bassin minier, si souvent malmené par l’activité minière, peut s'engager pleinement dans des logiques de développement durable. 

 

Un partage de ressources :

Ou comment connecter les grands bassins miniers du monde :

  • pour partager les expériences de reconversion des bassins miniers,

  • pour tirer des enseignements de portée universelle, en faisant collaborer les experts du monde entier,

  • pour mettre en réseau toutes les ressources disponibles.



En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies. En savoir plus