facebook twitter youtube rss

Accueil | La Région en actions | Sport - santé - loisirs | Recherche et innovation
 Partager sur Facebook  Partager sur Twitter  Partager sur Google plus
Version imprimable

Bloc opératoires CRHU de Lille@Dominique Bokalo/Cr NPDC

Recherche et innovation

Contribuer à une médecine plus prédictive et personnalisée

La Région poursuit et valorise son engagement dans le champ sanitaire, et notamment dans le cadre de la lutte contre les cancers. En complément des actions de soutiens déjà menées (plateaux techniques, dispositif de démographie des professionnels de santé, télésanté…), il est intéressant, et nécessaire, de conjuguer ces efforts autour d'une nouvelle approche médicale : la recherche clinique. Car, le progrès médical est toujours lié à l’amélioration des connaissances fondamentales concernant les différents mécanismes qui précédent l’émergence des maladies.

Depuis quelques années, nous assistons au développement des innovations biomédicales, qui s’appuient essentiellement sur l’observation clinique et l’analyse de données biologiques au lit du malade : la recherche clinique.

 

Actuellement les essais cliniques sont essentiellement mis en place et suivis au sein de grands centres hospitaliers situés en métropole lilloise. L'objectif de la Région est d'encourager le développement de prises en charge innovantes, en amont du soin, en favorisant et démocratisant l'accès à des essais cliniques ou à des innovations médicales à un plus grand nombre de patients au plus près de chez eux.

 

La recherche clinique

C'est une recherche effectuée chez l'être humain, dont la finalité principale est l'amélioration de la santé. La fiabilité de ces recherches repose sur une méthode scientifique rigoureuse, et éprouvée, afin d'éviter tout biais, toute erreur de collecte des données ou d'interprétation des résultats.

Ces études cliniques se mettent en place dans le respect des bonnes pratiques cliniques et sont encadrées par un comité d'éthique. Les résultats issus de ces recherches sont ensuite publiés dans des revues médicales et présentés lors de congrès scientifiques internationaux.

 

Les essais cliniques

Ils aident à vérifier les nouvelles méthodes de diagnostic, de traitement, de contrôle et de prévention de différentes pathologies.

 

Exemple : les essais cliniques développés en cancérologie. Ceux-ci permettent d'étudier de nombreux thèmes, comme :

  • les nouveaux traitements anticancéreux (chimiothérapies, hormonothérapie, biothérapie, immunothérapie)
  • les nouvelles approches de prévention du cancer, de dépistage, de chirurgie et de radiothérapie
  • les nouvelles façons d'appliquer les traitements traditionnels
  • les soins de soutien permettant de diminuer les effets négatifs du cancer sur les émotions et le comportement.

Institut_Electronique_Microélectronique_Nanotechnologie@E.Watteau Cr NPDC

 

Si une nouvelle méthode ou un nouveau traitement s'avère sûr et efficace lors d'essais cliniques, il pourra alors être adopté comme traitement standard.

 

Bon nombre des traitements utilisés actuellement pour lutter contre les cancers ont été conçus et évalués au moyen d'essais cliniques. 

Par ailleurs, les progrès dans la compréhension et la prise en charge de la santé intègrent d'autres aspects de la recherche comme : la réflexion sur les modes d'organisation, la prise en compte des sciences humaines et sociales, la compréhension des interactions entre environnement et santé,...

 

La recherche clinique a par exemple radicalement changé le pronostic des cancers cérébraux avec les actions conjointes de la neurochirurgie, de la chirurgie gamma-knife, des thérapies ciblées en fonction de certains variants génétiques : ces différents protocoles ont tous été validés grâce à la recherche clinique.

 

Recherches et innovations contribuent à une médecine plus prédictive et personnalisée 

Le développement de l’activité de recherche clinique dans les établissements de santé est devenu essentiel pour la qualité et le progrès des soins (prise en charge diagnostique et thérapeutique) et donc pour la  performance du système de santé.

 

Les établissements de santé, en particulier le CHRU de Lille et le Centre Oscar Lambret (COL), sont des acteurs incontournables de la recherche clinique et en santé.

Ils ont su mettre en place une organisation adaptée, permettant un réel essor de la recherche clinique au cours des vingt dernières années, en particulier par l’intermédiaire du programme hospitalier de recherche clinique (PHRC), et des délégations à la recherche clinique et à l’innovation (DRCI).

 

En s’appuyant sur les nouveaux outils issus de la loi "Hôpital, Patients, Santé, Territoires", il est désormais possible de donner une impulsion nouvelle à la recherche clinique et à l’innovation dans les établissements de santé par la mise en place d’une organisation renouvelée.

 

Il faut souligner également l’importance des activités de recherche pour développer :

  • l'attractivité des jeunes médecins, scientifiques et pharmaciens,
  • la formation scientifique et de promotion des médecins appelés à devenir les référents d’une spécialité médicale d’excellence.

La Recherche Clinique, longtemps considérée comme la spécificité des CHU, s’est largement développée dans les Centres Hospitaliers depuis quelques années. Il y a ainsi, aprés chaque innovation en recherche clinique, un transfert des compétences des hôpitaux universitaires vers les centres hospitaliers généraux.

 

De nombreuses raisons peuvent expliquer ce développement :

  • le souhait du corps médical d’offrir à leurs patients des thérapeutiques innovantes, car la recherche et l'innovation sont de plus en plus des éléments de différenciation pour les patients qui s’orientent vers les hôpitaux de pointe,
  • le souhait de jeunes médecins, formés dans les CHU, de maintenir une activité de recherche après leur départ du CHU.

La diffusion des bonnes pratiques en matière de conduite d'un essai clinique 

La Région a travaillé à la constitution d'une Maison Régionale de la Recherche Clinique (M2RC) en collaboration avec le CHRU de Lille et le Centre Oscar Lambret notamment.

 

Les missions principales de la M2RC sont de mettre à disposition des compétences humaines spécifiques aux activités de recherche clinique et favoriser l'accès aux plateaux techniques hautement spécialisés disponibles en métropole lilloise.

 

La création de cette M2RC se situe dans un contexte national, interrégional et régional favorable.

 

La structuration existante sur le site hospitalo-universitaire lillois est un atout à consolider et à étendre au-delà du site, afin de mailler le territoire régional en matière de recherche clinique avec les équipes travaillant sur des thématiques similaires.

 

pôle-sclérochronologie@Conseil Régional NPDC

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies. En savoir plus