facebook twitter youtube rss

Accueil | La Région en actions | Enseignement supérieur - recherche | Le soutien aux projets
 Partager sur Facebook  Partager sur Twitter  Partager sur Google plus
Version imprimable

Centre Hospitalier d'Arras - @CR NPDC

Le soutien aux projets

Dans la région, on sait valoriser les compétences des chercheurs, rassembler les partenaires, élaborer des propositions partagées, mettre en place des projets … dans des domaines aussi variés que la santé, l'environnement, l'économie, l'industrie ou les matériaux innovants. Centres de recherche, laboratoires, universités, entreprises, centres de formation travaillent ensemble pour créer les solutions de demain et pour un développement équilibré de nos territoires.

Le Conseil régional l'a bien compris (dès 1974) en adoptant une stratégie d'ampleur pour soutenir les projets et encourager la recherche.

Le soutien de la Région est concret : il se traduit par le financement d’équipements spécifiques, l'encouragement de projets permettant de fédérer des équipes de recherche, sur des thématiques prioritaires.

La région est riche de ses compétences, ses programmes concertés, ses groupes de recherche et ses nombreux clusters.

 

A savoir : plus de la moitié des équipes en Nord-Pas de Calais sont désormais reconnues au plan international.

 

Concrètement : les projets de recherche, soutenus par la Région le sont au titre du "Contrat de projets Etat-Région 2007-2013 (CPER)". Avec une aide du FEDER (Fonds européen de développement régional).

 

1/ Les opérations structurantes déterminées par le CPER : les projets "phare" et les opérations transversales

 

 Visent à :

  • structurer certains secteurs de recherche en pôles d'excellence.
  • rendre visible le potentiel universitaire régional, par la spécialisation des sites.
  • améliorer la lisibilité de l'offre de formation doctorale.

 

Avec les objectifs suivants :

  • renforcer l'attractivité régionale en matière de recherche.
  • développer une plus grande lisibilité de l'offre de recherche, par la focalisation des compétences et leur structuration.
  • garantir un environnement propice aux partenariats scientifiques et technologiques.
  • développer l'investissement en Recherche et en R&D du Nord-Pas de Calais.

 

A savoir : les opérations structurantes sont évaluées nationalement par le Ministère de l'Enseignement Supérieur et de la Recherche et les organismes concernés. Ce qui est considéré : la qualité des équipes participant au projet et l'impact du projet (en matière de structuration et d'attractivité du territoire).

 

2/ Les pôles de compétitivité et d’excellence économique

 

Les enjeux :

  • faire émerger des projets d'innovation, de recherche et développement.
  • favoriser la collaboration entre laboratoires, entreprises et centres de formation.

 

Le soutien de la Région :

  • financier pour l'animation des pôles et pour les projets de recherche et développement.
  • technique pour la mise en réseau des différents acteurs du développement régional.

 

3/ Les programmes régionaux prioritaires

 

Plusieurs actions prioritaires et d'ampleur régionale (telle la lutte contre les cancers) reçoivent l'appui de la recherche pour aider à définir les objectifs et les mettre en œuvre.

Cet accompagnement s’effectue dans le cadre de l'ARCir (action(s) de recherche concerté d'initiative régionale) ou d’appels à projets.

 

4/ Le nouveau dispositif Actions d’Initiatives Régionales pour la Recherche (AIRR)

 

Le nouveau dispositif de soutien aux Actions d’Initiatives Régionales pour la Recherche (AIRR) vise à structurer une offre régionale de soutien à la recherche plus lisible en lien avec une véritable stratégie d’appui au développement de l’excellence scientifique régionale et d’attractivité du territoire. Il s’appuie sur trois niveaux de soutien distincts les uns des autres par la typologie du projet soutenu.

 

Le cadre du dispositif AIRR se décline donc en 4 volets :

 

- le volet VisionAIRR pour un soutien à la recherche dite "amont", fondamentale. Ce volet s’oriente vers des projets avec une vraie prise de risque scientifique. Il s’agit d’être dans ce qui fait l’essence même de la recherche exploratoire. L’enjeu étant le ressourcement de la recherche et l’anticipation des défis scientifiques de demain.

 

- le volet PartenAIRR pour un soutien à des projets de structuration d’une thématique ou consolidation d’une nouvelle équipe. Ce soutien s’oriente autour d’un projet fédérateur et/ou du développement d’une thématique transdisciplinaire. L’enjeu est de pouvoir aider à une première étape de structuration de la recherche régionale et de favoriser des projets en vue d’une candidature à des appels à projets nationaux et/ou européens.

 

- le volet Start-AIRR pour un soutien à des projets collaboratifs visant du transfert technologique, de l’innovation et de la valorisation de la recherche. Ce soutien se fait en lien avec l’écosystème de valorisation de la recherche pour la maturation de projet, avant étape de transfert de technologie.

 

- le volet dédié à l’animation et la coordination, des collectifs et des réseaux de recherche, est créé parallèlement, pour renforcer la cohérence de cette architecture d’ensemble et la complémentarité des AIRR avec les autres dispositifs régionaux d’accompagnement de la recherche.

Les opérations structurantes déterminées par le CPER

Zoom sur les 10 projets "phare"


1 : le projet "Cancer et Innovations Diagnostiques et Thérapeutiques" (Projet dans le domaine de la Biologie)

>> En savoir plus

 

 

2 : le pôle Régional de Recherche "Diabète : du syndrome métabolique aux complications vasculaires" (Projet dans le domaine de la Biologie).

>> En savoir plus

 

 

3 : le pôle régional de recherche "Démences des maladies neurologiques et mentales" (DM2N) (Projet dans le domaine de la Biologie).

>> En savoir plus

 

 

4 : le pôle de recherche interdisciplinaire pour le médicament (PRIM) (Projet dans le domaine de la Biologie).

>> En savoir plus

 

 

5 : le campus de recherche en intelligence ambiante et systémique du vivant (CIA) (Projet dans le domaine "Technologies Avancées")

>> En savoir plus

 

 

6 : campus interdisciplinaire de recherche, d'innovation technologique et de formation Internationale sur la Sécurité et l'Intermodalité des Transports – CISIT (Projet dans le domaine "Transports")

>> En savoir plus

 

 

7 : institut de recherche en environnement industriel (IRENI) (Projet dans le domaine Environnement & Développement Durable)

>> En savoir plus

 

 

8 : le pôle chimie et matériaux pour le développement durable (CMDD) (Projet dans le domaine Environnement & Développement Durable)

>> En savoir plus

 

 

9 : le pôle de recherche et de R&D en génie électrique (MEDEE) (Projet dans le domaine Environnement & Développement Durable)

>> En savoir plus

 

 

10 : la maison européenne des sciences de l'homme et de la société (MESHS) (Projet dans le domaine Sciences Humaines et Sociales)

>> En savoir plus

 

Zoom sur les Pôles de compétitivité et d'excellence économique :

 

"Un pôle de compétitivité rassemble sur un territoire bien identifié et une thématique donnée, des entreprises petites et grandes, des laboratoires de recherche et des établissements de formation. Il a vocation à soutenir l'innovation,  favoriser le développement des projets collaboratifs de recherche et développement (R&D) particulièrement innovants. Il crée ainsi de la croissance et de l'emploi.
L’enjeu est de s’appuyer sur les synergies et la confiance créée entre les acteurs par l'intermédiaire de coopération concrète dans des projets collaboratifs et innovants. Il s'agit de permettre aux entreprises impliquées de prendre une position de premier plan dans leurs domaines en France et à l’international." Source : http://competitivite.gouv.fr 

>> En savoir plus

 

Zoom sur les programmes régionaux prioritaires

 

1 - Le Programme Régional Cancers

Concerté entre la Région et l'Agence Régionale de Santé (ARS), ce programme est unique en France.

 

Objectifs : agir pour la santé, faire reculer les cancers. Les cancers représentent la première cause de mortalité dans le Nord-Pas de Calais devant les maladies cardiovasculaires. Les hommes sont plus touchés que les femmes (34% de décès chez les hommes contre 24% pour les femmes).

Les causes des décès par cancers les plus fréquentes dans le Nord-Pas de Calais sont le cancer du poumon, le cancer colorectal, le cancer du sein, le cancer des voies aérodigestives supérieures et le cancer de la prostate.

 

Le PRC comprend 5 axes :

  • recherche
  • observation
  • prévention et dépistage
  • soins
  • accompagnement

Pour télécharger la plaquette de communication "PRC"

 

 

2 - Le Programme Chercheurs-Citoyens


Objectifs : renforcer le dialogue entre chercheurs et citoyens, entre science et société. Favoriser une collaboration entre laboratoires et associations à but non lucratif, pour impulser des programmes de recherche.

 

Orientations prioritaires :

  • favoriser l’échange de connaissances
  • accroître les capacités d’expertise et d’innovation
  • enrichir la formation et l’insertion professionnelle future des étudiants et doctorants
  • aider la société civile à s’approprier la démarche scientifique
  • partager les fruits de cette démarche avec le public

Ce programme a fait l'objet d'un Appel à Projet


3 - Le Programme Projets émergents

 
Objectif : faire émerger un nouveau potentiel de recherche en région

Enjeux : Lutter contre les difficultés des jeunes chercheurs français à créer leur propre équipe ou laboratoire de recherche.
Accompagner des jeunes chercheurs en début de parcours pour leur faciliter l’accès aux voies de l’excellence et faire émerger leur potentiel créatif.

 

Orientations prioritaires :

  • favoriser l’insertion de jeunes chercheurs
  • favoriser l’émergence de thèmes porteurs
  • contribuer au dynamisme de la recherche dans la région

Ce programme a fait l'objet d'un Appel à Projet

La mesure "chaires internationales"
Elle concerne des scientifiques confirmés (professeur ou directeur de recherche ou chercheurs seniors) dont les premiers travaux témoignent d'un niveau d'excellence reconnu sur le plan international. Ces scientifiques doivent être accueillis dans un laboratoire universitaire régional pour y constituer une équipe sur un projet spécifique. Projet s'inscrivant impérativement dans les programmes prioritaires de la Région.

 

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies. En savoir plus