facebook twitter youtube rss

Accueil | La Région en actions | Culture | Lieux de mémoire
 Partager sur Facebook  Partager sur Twitter  Partager sur Google plus
Version imprimable

Lieux de mémoire

Symboles de l'histoire Lieu de mémoire : c'est un concept relativement récent (1984), mis en avant par l’historien Pierre Nora, et devenu usage courant en 1993. Face aux demandes fortes concernant le patrimoine il a parlé de "compenser le déracinement historique du social et l’angoisse de l’avenir par la valorisation d’un passé qui n’était pas jusque là vécu comme tel". La Région s’est approprié le vocable, sa politique régionale se déploie autour de la mémoire des conflits guerriers, nombreux sur son territoire, et de la mémoire industrielle qui a porté au firmament l’économie régionale pendant plusieurs siècles.

Les chemins de mémoire

 

La Région a fait de la mémoire de guerre une de ses priorités. De nombreux conflits ont émaillé l'histoire du Nord-Pas de Calais. Ce qui s'explique par sa situation géographique et son poids économique.

Ces conflits, notamment ceux du XXème siècle, ont profondément marqué les paysages, les populations et la mémoire collective.

 

C'est pourquoi le Conseil régional a entrepris un vaste travail afin d’honorer les sacrifices des générations disparues pour mieux valoriser les acquis de la paix, de la liberté et de la fraternité.

 

Notre-Dame-de-Lorette@Christophe Blanquart / Conseil Régional Nord/Pas de Calais.

 

 

Une signature

 

La signature des «chemins de mémoire » est composée de 3 fleurs du souvenir : le bleuet pour la France, le myosotis alpin blanc pour l’Allemagne, le coquelicot rouge (le fameux poppy) pour les pays du Commonwealth.Dans le logo au carré, leur taille identique répond à 1 volonté de ne pas opposer 1 camp à 1 autre ; la couleur du fond "bleu horizon" rappelle l’uniforme des soldats français pendant la grande guerre.

 

Les écomusées

 

Depuis les années 80 et l’effondrement des piliers de l’économie régionale qu’étaient le textile et la dentelle, le charbon, le verre, l’activité portuaire, ainsi que l’industrie de la faïence (pour une moindre part), la Région s’est investi dans la sauvegarde de sa mémoire industrielle.

 

Elle soutient les associations qui sont à l’initiative de la création de musées de société. Ainsi l’écomusée de l’Avesnois, le Centre Historique Minier, le Musée Portuaire de Dunkerque, la Maison de la Faïence sont soutenus pour l’ensemble de leur programme d’activités.

 

Ils bénéficient également d’aide pour les travaux de maintenance ou de restructuration de leurs sites.

 

Au-delà d’une simple volonté de conservation, ils mettent en valeur :

  • le patrimoine archéologique et technologique
  • la préservation des archives industrielles
  • les savoirs faire et la mémoire collective liées à une activité économique, ses acteurs et un territoire déterminé.

EcoMuseesFourmies@Dominique Bokalo

Des lieux de mémoire à visiter

Chemins de mémoire : www.cheminsdememoire-nordpasdecalais.fr

Contacts : CRT : e.roose@crt.nordpasdecalais.fr

 

Anciens combattants canadiens : information@vac-acc.gc.ca ou www.veterans.gc.ca

 

Ecomusée de l’avesnois : Plus de 40 000 visiteurs par an ! http://www.ecomusee-avesnois.fr/

 

Centre Historique Minier de Lewarde : le plus grand musée de la mine en France. Musée de site le plus fréquenté de la région, il a déjà accueilli plus de 3 millions de visiteurs

www.chm-lewarde.com

 

Musée portuaire de Dunkerque : http://www.museeportuaire.fr 

 

Maison de la faïence de Desvres : www.desvresmuseum.org/

 

Cité internationale de la dentelle et de la mode à Calais : www.cite-dentelle.fr/

 

Maison natale Charles de Gaulle à Lille : http://www.charles-de-gaulle.org

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies. En savoir plus