facebook twitter youtube rss

Accueil | La Région en actions | Transports - ports | Le port de Calais
 Partager sur Facebook  Partager sur Twitter  Partager sur Google plus
Version imprimable

Port de Calais@Dominique Bokalo/Cr NPDC

Le port de Calais

Premier port roulier sur le continent :

• environ 38,5 millions de tonnes de marchandises au total, en majorité (99%) réalisées sur les liaisons transmanches régulières avec un complément en commerce traditionnel lié aux trafics induits par l'économie locale (industries) et régionale (sucre, carrières...)

• 1,6 million de poids-lourds...

• près de 2 millions de véhicules de tourisme

• plus de 10 millions de passagers

• 2 compagnies maritimes transmanche avec une flotte de 8 navires (de 160 à 210 m de longueur) pour 40 touchées par jour (chiffres 2011)

 

A lui seul le port de Calais traite 1/3 du fret roulant entre l'Europe continentale et le Royaume-Uni.

En France, il se place en 1ère place des ports pour le tonnage de marchandises diverses et à la 4e position tous trafics confondus. C'est dire si le trafic est dense !

 

Réduire les impacts environnementaux liés à l'activité portuaire : efforts récompensés !


Après Marseille, le port de Calais est le second port français à avoir obtenu la certification PERS (Port Environnemental Review System) délivrée par l’Association EcoPorts.

 

En 2011, le Port de Calais s'est donné plusieurs objectifs pour être conforme, dans la durée, à cette certification européenne.

 

Le port de Calais en quelques chiffres

  • 2ème port européen de fret routier
  • 30 km de l’Angleterre
  • 11 millions de voyageurs par an
  • 41 millions de tonnes transportées
  • Un projet : Calais port 2015 = 200 Ha gagnés sur la mer + création d’un bassin de 110 Ha + 1 desserte ferroviaire à bord du quai + nouvelle digue de 2,5 km du transport de voyageurs

Un projet ambitieux pour une grande région maritime : Calais Port 2015

 

Un projet global de modification/extension du site de Calais a été acté en 2009 : il s'agit d'être au rendez-vous de l'accroissement des trafics terre/mer prévus, d'être capable d'accueillir les futures générations de ferries et routiers, d'être en cohérence avec la logique de développement durable. Les impacts économiques, commerciaux, sociaux sur les villes du littoral sont optimistes.

 

Une façade maritime unie derrière un projet commun

La continuité d’exploitation au port de Boulogne sur Mer est assurée. Un programme de 108 millions d’euros sur 10 ans dont 32 millions apportés par le concessionnaire pour bâtir le port du futur et conforter les secteurs de la pêche et de la transformation du poisson, employant plus de 5000 personnes.

 

 

Cliquer ici pour visionner la version en anglais

 

Un vecteur de développement exceptionnel pour le Calaisis :

  • une capacité doublée du port en phase avec celle du port de DOUVRES, et complémentaire aux services offerts par le Tunnel.
  • une insertion environnementale exemplaire du nouveau port (préservation de la biodiversité, utilisation de matériaux locaux, optimisation des volumes de dragage)
  • 650 millions d’euros de travaux,
  • 2000 emplois créés dès la phase chantier en 2015,
  • plusieurs centaines d’emplois pérennisés dès la fin du chantier,
  • 180 000 heures d’insertion professionnelle et 65 millions d’euros de travaux réservés aux PME durant le chantier.

Dunkerque est partie prenante de cette vision partagée. Le Grand Port Maritime intègre ainsi le capital de la société de projet, contribuant au rassemblement du deuxième ensemble portuaire de France. 

 

Calais-Perspective

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies. En savoir plus