facebook twitter youtube rss

Accueil | La Région en actions | Environnement | L'éco-conception
 Partager sur Facebook  Partager sur Twitter  Partager sur Google plus
Version imprimable

éco-produits   © Photo Jacques LE GOFF / ADEME

L'éco-conception

 Comment réduire l'impact sur l’environnement dans la conception ou l'amélioration d'un produit ou service ? Et ce, tout au long de sa vie ? L’éco-conception est une des pistes pour construire ensemble la société durable de demain. Une démarche volontaire pour atteindre la réduction par 4 des émissions de GES, préserver les milieux naturels et les ressources en matières premières, changer ses modes de production et de consommation !

La stratégie régionale en matière d'éco-conception et d'approche "cycle de vie"

 

L’éco-conception, ou comment intégrer l’environnement dans toutes les phases de conception ou d’amélioration d’un produit. 

Cette approche a pour but de réduire les impacts sur l’environnement d’un produit ou service :

  • consommation de matière première et d’énergie,
  • rejets divers dans l'eau et l'air,
  • émissions de GES,
  • production de déchets,
  • impacts sur les sols,
  •  

A chaque étape du cycle de vie du produit ou service :

  • extraction des matières premières,
  • étapes de fabrication,
  • distribution,
  • utilisation,
  • valorisation en fin de vie.

Le but de la stratégie d'éco-conception c'est aussi de réussir à mettre en place un affichage environnemental de qualité. 


Une démarche crédible pour atteindre la réduction par 4 des émissions de GES et agir sur la préservation des milieux et des ressources en matières premières.

Beaucoup de chemin reste à parcourir pour opérationnaliser la pensée cycle de vie et sa mise en œuvre.

La première étude sur le déploiement de l’éco-conception en France et sur les attentes et besoins des entreprises (menée par BVA pour l’ADEME en mai 2010) a mis en évidence un certain nombre de besoins :

  • faciliter l’accès à l’information (visibilité du sujet, des outils / méthodes) ;
  • identifier les acteurs ressources sur le sujet ;
  • animer au plus près des entreprises ;
  • s’appuyer sur un référent institutionnel technique crédible.

L’objectif général que s’est fixé la Région Nord-Pas de Calais, dans le cadre du partenariat avec l’ADEME, est d’atteindre une 1ère étape d’ici 2013 : le développement de 100 éco-produits/éco-services. Cette étape devrait permettre d’élaborer les bases d’une généralisation.

 

 

Les objectifs

 

Réduire les impacts sur l’environnement crée par la fabrication de produits et services

 

Promouvoir cette démarche, développer des méthodologies ou des outils d'éco-conception généraux, pouvant s'appliquer à de multiples produits ou à de multiples entreprises, ou au contraire plus spécifiques à un secteur industriel ou à une famille de produits.

 

L’objectif général que s’est fixé la Région, dans le cadre du partenariat avec l’ADEME, est d’atteindre une 1ère étape d’ici 2013 : le développement de 100 éco-produits/éco-services. Cette étape devrait permettre d’élaborer les bases d’une généralisation.

Les actions

Pour atteindre l’objectif général "100 eco-produits/éco-services en 2013", la Région Nord-Pas de Calais déploie des actions pour :

  • mobiliser et animer les réseaux d’acteurs (environnement, innovation, recherche, formation, ..),
  • intégrer les démarches d’éco-conception dans les entreprises, secteurs et filières,
  • faire évoluer l’offre régionale de formation (initiale, supérieure, professionnelle),
  • mobiliser les différents acteurs de la R&D,
  • développer de nouveaux axes de recherche en région,
  • accompagner la compréhension des enjeux de l’affichage environnemental par une approche multi-acteurs,
  • inscrire la dynamique régionale à l’échelle nationale et internationale,
  • prendre en compte l’évolution des modèles de développement, en menant notamment une réflexion sur l’économie de la fonctionnalité, et ses conditions de mise en œuvre,
  • généraliser l'affichage environnemental.

affichage environnemental 

 

Pour ce dernier point notamment, cela nécessite le développement d’expérimentations, qui nourriront et prépareront les futures réglementations, ainsi que la création et la structuration d’une animation régionale autour de cette problématique.


Avant de généraliser l’affichage environnemental,  le législateur a souhaité mener une expérimentation pour une durée minimale d’une année afin de tester en grande nature les conditions de faisabilité et d’optimisation de ce dispositif  d’information auprès du consommateur. Celle-ci s’est concrétisée fin 2010,  par le lancement d’un appel à candidatures organisé par le Ministère de l’environnement.

Sur les 230 entreprises candidates, 168 entreprises ont été sélectionnées dont 13 entreprises régionales, auxquelles s’ajoutent les démarches régionales existantes et non candidates au dispositif national.


Des outils de communication ont été développés à l’initiative de la Région Nord-Pas de Calais et de l’ADEME
Voir la page Facebook : "Affichage environnemental, plus qu'une étiquette"

En savoir plus

L’affichage environnemental des produits de grande consommation

 

logo transparentL'affichage environnemental c'est plus qu'une étiquette.

Changer les comportements passe par la sensibilisation des consommateurs : sensibiliser aux impacts environnementaux des produits du quotidien.

 

L’affichage indiquera au consommateur les impacts environnementaux du produit et de son emballage. Pour lui, cet affichage devra permettre la comparaison des produits et deviendra un critère de décision dans ses achats.

 

Le but est ainsi de compléter les étiquettes déjà mises en place pour plusieurs catégories de produits comme les étiquettes CO2 des voitures, la consommation d’énergie pour les logements…

 

L’affichage ne cible pas uniquement le critère CO2, il prend aussi en considération d’autres impacts en fonction des spécificités environnementales des différentes catégories de produits (l’Alimentation, l’hygiène, l’équipement et l’entretien de la maison, l’habillement…)

 

L’évaluation est réalisée sur le couple produit/emballage et sur la totalité du cycle de vie du produit.

 

La mise en œuvre de l’affichage est complexe, notamment au niveau de la normalisation et de l’information du consommateur.

 

Au niveau national, l’ADEME et AFNOR doivent construire des indicateurs pertinents, ajoutés à l’indicateur carbone.
ADEME élabore notamment une base de données publique.

 

La Région et l’ADEME sont mobilisés au côté de partenaires :

  • le « collectif éco-conception » animé par la Plateforme [avniR] ;
  • le PICOM qui accompagne la compréhension des enjeux de l’affichage environnemental par tous les acteurs.

Consulter le site "affichage environnemental des produits de grande consultation"

Ca veut dire quoi ?

Un concours pour gagner une AFAQ Eco-conception


ou comment des entreprises engagées dans une démarche d'éco-construction peuvent progresser dans leur processus de développement et afficher leur démarche.

 

C'est un collectif du Nord-Pas de Calais - Région, ADEME, Etat (Direccte, DREAL,…), CCIR, CCI Grand Lille et Plateforme [avniR] – qui s'est mobilisé pour développer l'offre régionale en produits et services éco-conçus. Un grand concours démarré en juin 2012 afin de valoriser les pratiques existantes en éco-conception dans les entreprises du Nord-Pas de Calais.

 

Le Groupe AFNOR, par sa délégation Nord - Pas-de-Calais - Picardie, est acteur de cet évènement : les 20 lauréats du concours bénéficieront gratuitement d’une prestation d’évaluation AFAQ Eco-conception leur permettant ainsi de progresser dans leur processus de développement et d’afficher clairement leur démarche !

 

Le concours ne cherche pas à identifier des projets "parfaits" mais à récompenser les meilleures réalisations en éco-conception dans la région.
Et également de mettre en valeur le savoir-faire et les innovations des entreprises du Nord-Pas de Calais.


Ce concours a été organisé par la plateforme [avniR], portée par le cd2e, en association avec la CCI Grand Lille, avec le soutien technique et financier du Conseil Régional Nord-Pas de Calais et la délégation régionale de l'ADEME.

 

La remise des prix s'est faite en présence de 1 400 décideurs régionaux lors de JADDE 2012 - Journées Annuelles Développement Durable et Entreprises - les 3 et 4 octobre 2012.
Le résultat a été également présenté aux 500 experts internationaux réunis lors du congrès ACV – Analyse du Cycle de Vie - les 6 et 7 novembre 2012.


A savoir :

Ce concours est basé sur un concept original de Novae (média dédié au développement durable au Québec) et de l'Institut de développement de produits au Québec.

 

L’éco-conception: quels retours économiques pour l’entreprise ?


Une étude franco-québécoise a démontré que la majorité des entreprises engagées dans une démarche d’éco-conception avaient des marges égales ou supérieures à celle d’un produit conçu de façon traditionnelle !


(Etude réalisée par le pôle Éco-conception et Management du cycle de vie de Saint-Étienne en partenariat avec l’Institut de développement de produit du Québec, avec le soutien financier de l’ADEME, de la DRIRE et du Cetim.)

Côté pratique

logo avnir 

La Plateforme pour l’analyse du cycle de vie [avniR]

C'est un centre de ressources. Son but : permettre aux entreprises de tout secteur d’intégrer l'Analyse du Cycle de Vie dans ses démarches de développement économique. Ses adhérents agissent dans une logique collaborative.

 

[AvniR] est basée Nord-Pas de Calais (soutenu par le cd2e qui accompagne les entreprises dans leurs éco-activités) mais son action est portée au niveau national et international.

Elle mène des actions de sensibilisation, de recherche, de formation et d'accompagnement, grâce à un travail de collaboration avec les pôles et clusters, l’enseignement supérieur, les laboratoires et les institutions.

 

Retrouver la plateforme sur le site dédié.


Le centre ressources de développement durable

C'est une mine d'informations et d'actualités concernant les enjeux du développement durable : écologie, climat, éducation, communication, entreprise et industries, démocratie participative, projets et initiatives,…
Voir le portail du développement durable des acteurs du Nord-Pas de Calais


L'ADEME

L'ADEME participe à la mise en oeuvre des politiques publiques dans les domaines de l'environnement, de l'énergie et du développement durable. Elle met ses capacités  d'expertise et de conseil à disposition des entreprises, des collectivités locales, des pouvoirs publics et du grand public et les aide à financer des projets dans cinq domaines (la gestion des déchets, la préservation des sols, les économies d'énergie et les énergies renouvelables, la qualité de l'air et la lutte contre le bruit) et à progresser dans leurs démarches de développement durable. 
le site de l'Ademe


Afnor :

Opérateur au service de la performance et du développement durable des entreprises et de la société civile. Voir le site de l'Afnor


Orée :

Plateforme éco-conception des produits et services. La plateforme s'adresse en particulier aux PME qui souhaitent mettre en place une démarche une démarche préventive consistant à réduire les impacts d’un produit ou service tout au long de son cycle de vie.

le site de l'Orée.

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies. En savoir plus