facebook twitter youtube rss

Accueil | La Région en actions | Environnement | Stratégie régionale d'écocitoyenneté
 Partager sur Facebook  Partager sur Twitter  Partager sur Google plus
Version imprimable

aménagement des berges

Stratégie régionale d’écocitoyenneté

Concernant l'environnement, de nombreux défis sont à relever dans les années à venir. La Région s'y emploie, avec de nombreuses collectivités locales, via la lutte contre les changements climatiques, la préservation de la biodiversité,... Mais chaque habitant est concerné et peut s'engager là où il vit.Développer l'engagement écocitoyen c'est le sens de la "stratégie régionale d’écocitoyenneté tout au long de la vie". Agir ensemble pour changer le cours des choses c'est essentiel. Pour la nature, le climat et la vie !

Face à l'urgence environnementale et sociale, l'engagement collectif est nécessaire !

 

Car il y a matière à agir !

Face à la dégradation de l'environnement, les problèmes et les enjeux environnementaux n'ont jamais été aussi importants :

  • changement climatique,
  • pollutions,
  • gaspillage énergétique,
  • disparition d'espèces végétales et animales,
  • épuisement des énergies fossiles ,
  • gestion des déchets,
  • ...

Dans le cadre de sa politique environnement, la Région poursuit 2 objectifs d'importance :

  • la protection et la restauration de la biodiversité (TVB),
  • la lutte contre les changements climatiques (Plan climat Nord-Pas de Calais).

Elle est aussi à l'origine de grands projets régionaux :

  • le plan forêt régional – augmentation de la surface boisée d’ici 2040
  • le plan réhabilitation énergétique et environnementale des logements anciens

Aux enjeux liés à l'avenir de notre environnement s'ajoute un enjeu social : les habitants ne sont pas tous égaux face à la dégradation de l'environnement !

 

Tout le monde n'a pas la capacité à se protéger, à anticiper les adaptations, à comprendre tous les enjeux, à financer des équipements,...

 

Notamment les personnes les plus fragiles socialement. Car, c'est un fait : les personnes défavorisées souffriront le plus des dégradations environnementales et de leurs conséquences économiques et sanitaires (précarité énergétique, maisons insalubres, problèmes de mobilité, difficultés d'accès à la nature,…).

 

Face à ses constats et en adéquation avec les grands projets régionaux, le Conseil régional a décidé la mise en place d'une stratégie régionale d’écocitoyenneté tout au long de la vie. C'est-à-dire l'implication de tous les habitants de la région, qu'ils soient déjà acteurs ou pas.

 

Pourquoi ?

  • Les problèmes environnementaux sont les conséquences de l'évolution de nos modes de vie, il est indispensable que les citoyens s'impliquent dans la mise en oeuvre des solutions.
  • La prise de conscience est de plus en plus présente dans les esprits, grâce aux multiples actions de sensibilisation (portées par des acteurs locaux, des associations,…) contribuant à l'évolution des mentalités.
  • Il faut accélérer les processus de changement : dépasser le stade du questionnement et de la prise de conscience pour s'investir concrètement dans des actions en faveur de l’environnement.

Un grand nombre d’acteurs sont déjà impliqués :

  • les 3 parcs naturels régionaux,
  • les 5 centres permanents d’initiatives pour l’environnement,
  • des réseaux associatifs (ex : Maison régionale de l’environnement et des solidarités, fédération Nord Nature Environnement)
  • associations,
  • collectivités locales,
  • entreprises.

La stratégie régionale d’écocitoyenneté tout au long de la vie c'est une chance ! Pour stimuler l'engagement de tous, pour un projet de société durable et désirable !

Les objectifs

Ils ont été définis avec les acteurs de l'écocitoyenneté lors de différents temps d'échanges et de concertation, en particuliers lors de forums d'associations environnementales.

Les objectifs sont appelés à évoluer régulièrement en fonction des propositions des participants.


Définir un projet de société

C'est-à-dire un projet qui concilie les aspirations des habitants et les enjeux environnementaux.


Réduire les inégalités écologiques et sociales

Les actions en matière d'écocitoyenneté touchent et mobilisent surtout des public plutôt favorisés, c'est-à-dire ceux qui ont les ressources à la fois économiques, sociales et symboliques pour s'investir dans la cause écologique.

 

Face au chômage et la précarité, il est difficile de participer activement aux efforts en matière d'environnement, de s'investir dans la cause écologique.


Encourager le passage à l'action par l'engagement collectif

Déceler et soutenir les diverses formes d'actions collectives.
Repérer toutes les formes d'engagement citoyen, les initiatives et les expérimentations qui contribuent au développement de l'écocitoyenneté.


Mobiliser pour démultiplier la mobilisation citoyenne

Généraliser l'engagement au-delà du tissu associatif régional.
Accompagner de nouveaux acteurs-relais pour mobiliser davantage d'habitants, en particulier ceux inscrits dans d'autres réseaux que ceux spécifiquement environnementaux.


Ces objectifs ont été déclinés en plusieurs priorités :

 

J’agis ! ou l’action toujours à l’esprit !

Accompagner les citoyens, étape par étape, jusqu’au passage à l’action concrète : information, sensibilisation, conviction, décision, conseil et accompagnement dans le passage à l’action,…

L’étape la plus délicate reste le passage à l’action : trop peu la franchisse. C’est là que le Conseil régional entend concentrer ses efforts !

 

Ensemble ! ou le collectif comme moteur !

L'action collective apporte toujours du lien social, levier de transformation des habitudes, vers un changement effectif et durable ! Elle est davantage porteuse de changements que les actions individuelles ou les éco-gestes, même si ceux-ci sont encore très nécessaires !


Tout au long de la vie ! ou l’implication à tout âge !

L’enjeu est de mobiliser toutes les catégories population, de tous  âges et de tous milieux, en particulier les adultes et les populations défavorisées. En lien avec les associations environnementales, de nouveaux acteurs-relais issus du tissu associatif, culturel, sportif, des collectivités locales et du monde de l’entreprise.


Et pour tous ! ou la nécessité de réduire les inégalités sociales !

L’environnement de qualité ne doit pas être un luxe, réservé à une élite. C’est un bien commun et un des besoins fondamentaux de la population.

Pour réduire à la fois les inégalités sociales et écologiques, c’est à l’ensemble de la population qu’il faut s’adresser.

Les actions

Les objectifs déclinent plus de quarante pistes d’action.

Ces pistes peuvent être classées en 3 niveaux d’intervention successifs et complémentaires :

 

Comprendre : chercher, connaître, étudier

Approfondir les connaissances relatives aux conditions de l’engagement écocitoyen en région par :

  • la connaissance et la compréhension des attentes des habitants et de leur perception des enjeux environnementaux
  • la conduite et la diffusion de travaux de recherche relatifs aux réalités régionales. Etudes qui font le lien entre inégalités sociales et inégalités écologiques.

Innover : expérimenter, tester

Mettre en œuvre des actions concrètes visant :

  • le développement d’expérimentations d’engagement et de passage à l’action
  • le soutien aux dispositifs d’accompagnement des habitants dans l’engagement et le passage à l’action
  • le soutien au développement d’actions pour réduire les inégalités à la fois sociales et écologiques

 

Généraliser et développer

Multiplier et reproduire les actions, valoriser les résultats obtenus bien sûr. Mais aussi construire l’élargissement et la mobilisation des acteurs régionaux à travers :

  • une communication attractive sur une « société durable et désirable »
  • l'identification et la mobilisation des acteurs susceptibles de soutenir l’engagement éco citoyen de la population régionale
  • la construction de nouveaux partenariats locaux autour de l’éco citoyenneté

En savoir plus

A télécharger :

Développement de l’écocitoyenneté : une mise en œuvre participative


La stratégie régionale d'écocitoyenneté vise à impliquer tous les acteurs concernés par l'environnement. L'enjeu c'est de créer une synergie au service de l'action et d'impliquer de plus en plus d'acteurs. 
Cette stratégie devant, par ricochet, mobiliser tous les citoyens souhaitant participer à la démarche d'écocitoyenneté !

 

Comment ?

 

Soutenir et mobiliser les "acteurs historiques" de l'écocitoyenneté : associations environnementales qui participent à la mobilisation écocitoyenne. Collectivités locales (programmes locaux de Trame verte et bleue, plans climats territoriaux, développement des sciences participatives, soutien aux initiatives écocitoyennes des acteurs économiques,…).

 

Elargir le panel d'acteurs ayant constitué un groupe de travail dès le départ de la réflexion : une vingtaine, représentatifs de l'écocitoyenneté (associations, acteurs sociaux, collectivités, institutions publiques,…)

 

Mobiliser de nouveaux acteurs potentiels, hors environnementaux. Les possibilités d'agir ensemble pour un meilleur environnement ne manquent pas, que ce soit dans le domaine du sport, de la culture, de l'action sociale ou de l'éducation populaire,…

 

Donner toute la place aux habitants pour qu'ils puissent s'impliquer durablement : recueillir leurs attentes et de les associer régulièrement et systématiquement aux décisions et aux actions

  • au sein des associations pour le choix des actions et leurs réalisations,
  • au niveau des quartiers, villages, territoires, dans le cadre des dispositifs mis en place par des collectivités locales,
  • au niveau régional lors des concertations animées par le Conseil régional.

Passer à l'action ? C'est possible ! 

 

Quelques exemples :

Association A petits PAS pour un habitat écologique
Grâce à leurs chantiers de formation, la mise en œuvre de constructions écologiques paraît plus simple pour les particuliers. Chacun peut se familiariser avec les matériaux et les techniques de construction écologiques et ainsi participer concrètement à la multiplication de logements sains, confortables et économes.


Associations Droit au Vélo (VAP = vers un autostop de proximité)
Droit au vélo anime un centre ressource régional en écomobilité.
Le site internet http://www.ecomobilite.org regroupe une multitude d’informations pratiques pour permettre la mobilisation large de nombreux acteurs (individuels, colelctifs, institutionnels).


Association Terre de Liens

Mouvement citoyen qui œuvre pour un accès collectif et solidaire à la terre, pour une agriculture responsable et écologiquement durable.


Association AJOnc, les jardins partagés

Les Amis des Jardins Ouverts et néanmoins clôturés (AJOnc) transforment des friches en jardins communautaires. Plus d'une vingtaine de jardins ouverts naturels concertés sont déjà en réseau dans la région.

Contacts

Direction de l’Environnement, service Ecocitoyenneté 
ecocitoyennete@nordpasdecalais.fr
Tél. 03 28 82 74 57

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies. En savoir plus