facebook twitter youtube rss

Accueil | La Région en actions | Démocratie participative - citoyenneté | Education populaire et Citoyenneté
 Partager sur Facebook  Partager sur Twitter  Partager sur Google plus
Version imprimable

3ème forum des acteurs de la consommation responsable - photo : Frédéric Blawblomme

Education populaire et Citoyenneté

En 2013, la Région Nord-Pas de Calais a mis en place une politique d’éducation populaire. Elle l’inscrit dans les grands enjeux régionaux : le Schéma régional d’aménagement et de développement durable du territoire, la Transformation écologique et sociale régionale et la Troisième révolution industrielle. Pour favoriser les mises en synergie des actions d’éducation populaire, la Région soutient des projets à l’échelle locale et régionale et renforce ses partenariats avec les collectivités du territoire, notamment les agglomérations.

 

L’éducation populaire vise l’émancipation des citoyens pour qu’ils puissent être acteurs de la démocratie. Elle contribue à développer le pouvoir et la capacité d’agir de manière individuelle et collective, pour que chacune et chacun puisse s’approprier les enjeux de société, donner du sens à ses actions et pouvoir agir collectivement.

3 thématiques prioritaires

L’égalité dans l’accès aux droits, la lutte contre les discriminations, l’égalité Femmes/Hommes pour :

  • reconnaître à chacun des droits, une égalité d’accès à l’espace public, à la connaissance, à l’expression et à la capacité d’initiative,
  • porter une attention particulière aux publics les plus fragiles, favoriser des temps de rencontre, inciter à la constitution d’espaces d’échanges en direction de publics en déni de citoyenneté et/ou victimes de discriminations liées, au sexe, à la couleur de peau, l’orientation sexuelle, le mode de vie…

La consommation responsable pour :

  • continuer à développer des modes de consommation plus responsables en faisant du citoyen un acteur essentiel de ce changement,
  • poursuivre le soutien à la mise en réseau des acteurs de la consommation responsable, développer des transversalités et de nouvelles formes de collaboration, ainsi que la connaissance en la matière.

L’engagement et l’initiative des jeunes pour :

  • qu’ils contribuent à la consolidation des projets associatifs,
  • qu’ils participent à une mobilisation citoyenne au service de l’intérêt général,
  • qu’ils puissent se former, acquérir et consolider des compétences, et développer des savoirs, des savoir-faire et des savoirs-être.

3 formes d’intervention

Des lieux de débats ouverts et accessibles à tous pour :

  • faire vivre des espaces de débats publics favorisant la qualification des initiatives,
  • faire se croiser et se multiplier les savoir-faire des citoyens et les porter à connaissance de tous,
  • repenser la place des universitaires et de ceux qui détiennent le savoir « traditionnel » dans ces dynamiques collectives pour une implication concrète aux côtés des acteurs de terrain.

TIC et médias, vecteurs de qualification collective et d’expression citoyenne qui permettent :

  • d’engendrer des transformations sociales fortes,
  • de développer des formes de partage diversifiées, un nouvel état d’esprit citoyen plus solidaire, des initiatives d’éducation populaire en rendant plus accessibles les outils, les informations…, en facilitant les échanges, en permettant les mutualisations et les capitalisations.

Des modes de gouvernance permettant l’émancipation des personnes pour :

  • permettre aux citoyens de s’exprimer et d’agir dans la sphère publique sur des décisions les concernant,
  • participer aux politiques publiques,
  • jouer un rôle sur le développement de leur territoire et sur des éléments qui touchent leur vie quotidienne.

3 niveaux d’intervention

Les associations ressources pour :

  • mobiliser des compétences sur les thématiques prioritaires définies dans le cadre de la politique régionale d’Education Populaire,
  • accompagner et qualifier les acteurs du territoire sur les thématiques relevant de leurs champs d’intervention,
  • proposer une méthodologie pertinente d’accompagnement et d’échanges d’expériences entre les différents groupes accompagnés, sans se substituer à eux.

Les associations d’envergure régionale pour :

  • travailler en réseau, mobiliser les expertises et mutualiser les savoirs et compétences des associations qui les sollicitent,
  • appuyer des associations en capacité de porter des projets de rayonnement pluri territorial voire régional,
  • fédérer autour d’elles des collectifs dans le cadre d’une intervention sur l’ensemble du territoire régional.

Les actions locales :

En complément de la politique de Développement Social Durable des Territoires, la politique d’Education Populaire contribue aux enjeux des intercommunalités dans le cadre de leur projet de territoire.

Dans ce cadre, les projets d’associations seront soutenus en fonction de l’adéquation avec les priorités communes définies entre le niveau régional et le niveau local.

 

Plus d'informations, consulter la page dédiée à à l’appel à projet Education Populaire

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies. En savoir plus