facebook twitter youtube rss

Accueil | La Région en actions | Démocratie participative - citoyenneté
 Partager sur Facebook  Partager sur Twitter  Partager sur Google plus
Version imprimable

La Région se mobilise

Egalité femmes hommes et lutte contre les stéréotypes, la Région se mobilise ! Elle a rejoint les diverses collectivités régionales, locales, signataires de la charte. Comme elles, la Région s'engage à utiliser ses pouvoirs et ses partenariats en faveur d’une plus grande égalité pour toutes et tous !

Les principes fondamentaux de cette charte

 

  1. L’égalité des femmes et des hommes constitue un droit fondamental ;
  2. Pour assurer cette égalité, les discriminations multiples et les obstacles doivent être pris en compte ;
  3. La participation équilibrée à la prise de décision est un préalable de la société démocratique ;
  4. L’élimination des stéréotypes est indispensable pour l’instauration de l’égalité ;
  5. Intégrer la dimension de genre est nécessaire pour faire avancer l’égalité ;
  6. Les plans d’action et les programmes doivent être adéquatement financés pour faire avancer l’égalité.


Elle a présenté son plan d’action à l’automne 2012.

 

Quelques exemples de pistes d'actions (le plan en comprend une cinquantaine !) : 

  • inclure dans les marchés publics une clause de sensibilisation aux lois sur l’égalité professionnelle femmes-hommes,
  • encourager la mixité des gouvernances (tribunes, jury, comités, ...),
  • produire un rapport de situation comparée des services du Conseil régional (en matière de composition des effectifs, temps de travail, promotions, salaires, formation),
  • communiquer autrement et d’interroger les politiques publiques régionales: formations, transports, économie, culture, sports, environnement, santé, ...

Elles sont rédigées à partir des préconisations de groupes de travail constitués de plusieurs acteurs : 

  • associations travaillant dans le domaine de l’égalité,
  • référents issus des services administratifs de la Région,
  • acteurs publics locaux.

Les objectifs du plan d'action :

 

Réaliser un état des lieux pour :

  • disposer de statistiques sexuées ;
  • analyser les budgets en termes de genre ; 

Développer une culture de l’égalité à l’interne de la Région (Siège, lycées et ports) en :

  • valorisant des « actions phares » à l’interne de la Région ;
  • sensibilisant et formant le personnel et plus particulièrement les délégué-es ressources humaines ; 

Faire progresser la mixité dans toutes les gouvernances:

  • les instances consultatives ; 
  • les manifestations et les tribunes ;
  • les comités d’usagers, comités de gestion, comités techniques ou scientifiques, etc. 

Affirmer des exigences en matière d’égalité auprès des partenaires, avec:

  • une clause de sensibilisation au respect de la loi sur l’égalité professionnelle dans tous les appels d’offres pour les entreprises de plus de 50 salarié-es ;
  • l’intégration des questions du genre dans les conventions pluriannuelles d’objectifs ;

Communiquer largement sur la thématique de l’égalité entre les femmes et les hommes en:

  • affichant clairement la volonté régionale ;
  • organisant des temps forts dans l’année ; 
  • valorisant le travail des autres opérateurs ;
  • revisitant les supports de communication ;

 

Mettre en place et soutenir des actions spécifiques visant l’égalité entre les femmes et les hommes en:

  • assurant dans les structures jeunesse une vraie place pour les filles et pour les garçons ;
  • développant les actions de prévention du sexisme, de l'homophobie et promouvoir l'égalité ;
  • diversifiant les choix professionnels et l'orientation ;
  • formant les professionnel-les ;
  • soutenant des initiatives de lutte contre le cumul des obstacles pour les femmes ;
  • luttant contre les stéréotypes.

 

A télécharger : la plaquette "Egalité femmes hommes et lutte  contre les stéréotypes"

En savoir plus

La Région se mobilise pour défendre l'égalité femmes-hommes

Les premières interrogations des contributeurs à l'élaboration du plan d'action 2012


Les référent-es interne à la Région

Lourde tâche pour ce groupe d’hommes et de femmes fortement motivé-es : défricher, sensibiliser et mobiliser leurs collègues et leur hiérarchie… Au fil des échanges, des interrogations émergent :

  • "Ma direction est-elle concernée ? 
  • Comment décliner l’égalité quand on gère des containers ou des marchés publics ? 
  • Comment réaliser un état des lieux ? 
  • Quelles données collecter ?
  • Comment les analyser ? 
  • Faut-il mettre en place des actions spécifiques ?
  • Les politiques publiques profitent elles de la même manière aux hommes et aux femmes ?". 

 

Répondre à ces interrogations, c’est : favoriser le dialogue, faire progresser les connaissances, trouver des solutions adaptées, amorcer la dynamique et …le changement ! 


Les associations partenaires de la Région.

Celles-ci agissent chaque jour en faveur de l’égalité et de la lutte contre les stéréotypes. Dans le cadre de la co-construction du plan d’action, elles se rencontrent, débattent et s’interrogent :

  • "Comment rendre visible ce qui se fait ? 
  • Quels indicateurs pertinents pour mesurer les inégalités et intégrer l’exigence d’égalité dans les règles de financement de la Région ?
  • Comment favoriser la création de réseaux égalité sur les territoires? 
  • Quelles actions concrètes pour lutter contre les stéréotypes ?" 


Des hommes et des femmes impliqués dans une démarche participative, innovante et formative

Pour élaborer son plan d’action, la Région a fait le choix d’une démarche participative.Dans un premier temps, elle favorise l’implication d’élu-es, de technicien-nes, de représentant-e-s institutionnels et associatifs. 

L'objectif est de contribuer à développer une culture commune, à définir les objectifs partagés et à transformer les pratiques dans la durée.


Ce réseau et appelé à s’élargir !

A savoir : De nombreux exemples démontrent que les mentalités évoluent, des progrès sont accomplis. Mais, de fait, l’égalité des femmes et des hommes dans la vie quotidienne n’est pas encore une réalité. Les mêmes droits dans la pratique : Inégalités politiques, économiques et culturelles persistent. Par exemple : les disparités salariales,  la sous-représentation en politique.    Résultat de nombreux stéréotypes présents dans la famille, l’éducation, la culture, les médias, le monde du travail, l’organisation de la société… les inégalités perdurent.

 

Feuilleter le guide "égalité femmes-hommes et lutte contre les stéréotypes" ou télécharger-le au format pdf

Ca veut dire quoi ?

Le comité de pilotage de la charte :

Ce comité rassemble des élu-es régionaux, des représentant-es du Conseil économique, social et environnemental régional (CESER) et des villes de Lille et de Dunkerque, signataires de la Charte, de la Déléguée régionale aux droits des femmes et à l’emploi (DRDFE).

 

Majdouline Sbaï, vice-présidente en charge de l’égalité, est présidente de ce groupe de pilotage. Elle a sollicité, pour la représentation des élus régionaux, que ce soit un binôme femme-homme pour chacun des groupes politiques du Conseil régional.

Elles et ils s’engagent à agir dans le cadre des actions liées à la Charte.

Pour la vice-présidente, il s’agit d’inciter chaque membre de l’Exécutif régional à porter une action emblématique de l’égalité d’ici la fin de l’actuel mandat !


"L'intégration du genre" :

s’intéresser à la construction des rôles sociaux, qu'ils soient masculins ou féminins, dans les actions conduites. et à l’égalité de traitement des femmes et des hommes.


Le Conseil des Communes et Régions d’Europe (CCRE) :

C'est la plus grande association de collectivités locales et régionales en Europe. Ses membres sont les associations nationales de villes et régions de plus de trente pays européens.L’idée fondamentale du CCRE est de promouvoir une Europe forte et unie, fondée sur l’autonomie locale et régionale, et sur la démocratie ; une Europe dans laquelle les décisions sont prises au niveau le plus proche du citoyen, dans le respect du principe de subsidiarité.

Les acteurs

Les associations partie-prenante de la démarche plan d'action de la Charte européenne pour l’égalité des femmes et des hommes dans la vie locale :

 

  • ALFA (Libercourt)
  • Cap Solidarité
  • Les CIDFF de Cambrai, Béthune, Boulogne, Arras, Dunkerque, Lille, Marcq-en-Baroeul, Roubaix-Tourcoing
  • Le CORIF
  • Détournoyment
  • Elles Aussi
  • Les Fédérations des centres sociaux du Nord et du Pas-de-Calais
  • Femmes Solidaires du Nord
  • La ligue des droits de l’Homme
  • La Maison des femmes
  • Le Mouvement du Nid
  • L’Observatoire régional de la parité
  • Parcours de femmes
  • Le Planning familial du Nord
  • Rencontres féministes
  • L’Union féminine civique et sociale 59
  • L’Union régionale des Centres d'étude et d'action sociales Nord-Pas de Calais

 

Côté pratique

Consulter la Charte européenne pour l’égalité des femmes et des hommes dans la vie locale


Voir le site de L’Observatoire régional de la parité en Nord-Pas de Calais et consulter ses analyses

Il a pour but de promouvoir l’égale participation des femmes et des hommes à la prise de décision politique, économique et sociale…

Sa mission principale est de réunir des données, engager les administrations régionales à produire des analyses, études et recherches sur la situation politique, économique et sociale des femmes du Nord-Pas de Calais.

Il favorise également la diffusion des connaissances sur la situation des femmes afin d’éclairer pouvoirs publics et responsables régionaux dans leurs décisions.

L’Observatoire charge certains de ses membres d’étudier des questions particulières.

Il peut aussi consulter ou inviter à ses groupes de travail des représentants de l’administration, des associations, des syndicats, des partis politiques et des personnes qualifiées dont l’audition paraît utile.

 

Association loi 1901, son travail se fait en liaison avec l’Observatoire de la parité entre les hommes et les femmes

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies. En savoir plus