facebook twitter youtube rss

Accueil | La Région en actions | Jeunesse - apprentissage - lycées
 Partager sur Facebook  Partager sur Twitter  Partager sur Google plus
Version imprimable

esthétique

Apprentissage, la voie de la réussite

L’emploi des jeunes, qui représente une population importante dans le Nord-Pas de Calais, est une des priorités dans les actions du Conseil régional. Pour garantir l’avenir de la jeunesse régionale, la Région propose une offre de formations par apprentissage variée : du CAP au titre d’ingénieur, plus de 400 diplômes peuvent être préparés par la voie de l’apprentissage, dans de nombreux domaines professionnels.

budget 2012, les recettes L’atout de l’apprentissage : un travail rémunéré en tant que salarié allié à des cours au sein de CFA (Centre de formation d’apprentis). L’apprenti partage son temps entre son employeur, avec un maître d’apprentissage et les cours (généraux et technologiques) avec des formateurs en CFA.

 

Les jeunes sortent ainsi de la formation avec une expérience professionnelle (sanctionnée par un diplôme) et ont toutes les chances de réussir leur insertion dans le monde du travail !  

Depuis 1983, l’apprentissage fait partie des compétences de la Région en matière de formation. Son objectif : rendre toujours plus accessible la formation aux jeunes et en améliorer la qualité.

 

Elle met en place notamment :

  • des aides financières pour les apprentis  ou futurs apprentis mais aussi pour les employeurs et les CFA.
  • une plateforme dédiée moncontratdapprentissage.nordpasdecalais.fr  permet à l’apprenti de trouver facilement une formation et une entreprise selon les domaines qui l’intéressent.
  • les Olympiades des métiers : un événement national qui est l’occasion de présenter l’apprentissage comme voie d’excellence.

En savoir plus

Qui peut bénéficier de l’apprentissage ?

  • les jeunes de 16 à 25 ans (voir précisions dans « côté apprenti »)
  • les entreprises du secteur privé ;
  • le secteur public non industriel et non commercial : l’Etat, les collectivités et autres personnes de droit public dont le personnel ne relève pas du droit privé.

 

Les caractéristiques du contrat

Le contrat d'apprentissage est un contrat de travail écrit (un formulaire CERFA) à durée déterminé, conclu entre un employeur et un jeune qui s'engagent mutuellement à mener à bien un projet professionnel. Il est régi par dispositions du Code du Travail et les conventions ou accords collectifs de travail. 

 

Qu’il s’agisse du secteur privé ou public, les spécificités du contrat restent les mêmes :  

  • La durée
    De 1 an à 3 ans en fonction de la profession et du niveau de qualification visée. Elle sera de 4 ans pour les apprentis en situation de handicap.
  • Les modalités d'embauche
    - signature du contrat d’apprentissage
    - déclaration préalable à l’embauche auprès de l’URSAFF
    - visite médicale 

 

Ce que fait la Région pour l’apprentissage

L’ambition visée à la fois par l’Etat, le Rectorat et la Région est d’offrir des perspectives d’avenir à l’apprentissage et aux jeunes de ces formations. Il s’agit pour les partenaires de développer l’effectif des apprentis de 100% en 5 ans. L’action s’appuie sur deux contrats :

  • le Contrat de plan régional de développement des formations professionnelles
  • le Contrat d’objectifs et de moyens (C.O.M)

Ils définissent les actions à financer et les orientations à tenir en matière de développement de la formation et d’accompagnement des jeunes.

 

Ils s’orientent sur deux axes :

  • Axe 1 : l’appui aux CFA dans le développement de leur activité, leur fonctionnement l’amélioration et l’appui aux bâti
  • Axe 2 : l’accompagnement des jeunes vers l’apprentissage et dans leur parcours d’apprentis, au CFA et en entreprise.

Pour en savoir plus, consultez le contrat d’objectifs et de moyens.

Côté pratique

Après un contrat d’apprentissage..

 

Se perfectionner

Il est possible pour le jeune (de moins de 26 ans) de conclure un nouveau contrat d’apprentissage pour se perfectionner dans le métier choisi : l’apprenti obtient alors un diplôme complémentaire ou plus élevé.

Il peut aussi se réorienter.

 

La voie scolaire ou universitaire pour une poursuite d’études

Il est possible pour le jeune de continuer ses études dans un tel cursus avec son niveau d’apprentissage.

 

Entrer dans la vie active

Lettre de candidature et curriculum vitae en main, l’apprenti(e) peut choisir de chercher du travail dès la fin de son apprentissage.

Il devra alors s’adresser au Pôle Emploi pour bénéficier des indemnités et d’une couverture sociale avant une première embauche.

 

Etre engager chez son employeur

Une situation assez fréquente : l’employeur proposera au jeune un poste et un salaire adapté à la qualification acquise.

La durée de l’apprentissage est prise en compte pour le calcul de l’ancienneté du jeune.

 

Prolonger son contrat

L’apprenti(e) peut prolonger la durée de son contrat d’une année au maximum, uniquement dans le cas d’un premier échec à l’examen.

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies. En savoir plus