facebook twitter youtube rss

 Partager sur Facebook  Partager sur Twitter  Partager sur Google plus
Version imprimable

Visuel Campagne TRI ® CR NPDC

La Troisième révolution industrielle

Marqués dans leur histoire par l'industrie du charbon et de la métallurgie, les habitants du Nord-Pas-de-Calais ont toujours contribué à l'essor économique national et ont démontré leur capacité à s’adapter aux bouleversements de société. Avec la fin du « tout pétrole » et des énergies fossiles, dans un monde en pleine mutation, la Troisième révolution industrielle est née ici, démontrant une nouvelle fois la capacité de cette région à innover face aux mutations du monde contemporain. Si l’avenir a une région, c’est bien le Nord-Pas de Calais.

 

Pour tout savoir sur la "Troisième révolution industrielle en Nord-Pas de Calais"

La troisième révolution industrielle, c'est maintenant, avec vous  

Révolution ? 

Bien sûr. Le mot n’est pas trop fort, quand il s’agit de bouleverser notre quotidien dans tous les domaines : économie, nouvelles énergies, nouveaux comportements basés sur le partage et le collectif, nouvelles habitudes de consommation, ouverture de nos esprits pour mieux comprendre le monde qui bouge autour de nous.  Pourquoi ? Parce que la fin de l’énergie abondante et bon marché est proche, parce que nous atteignons les limites d’une économie et de nos modes de vie basés sur le "tout pétrole" et les énergies fossiles, parce que le réchauffement climatique est de plus en plus perceptible. Il y a urgence !

 

Après la première révolution industrielle du 19e siècle, née du charbon et de la vapeur, après la seconde révolution industrielle du XXe siècle, née du pétrole et de l’électricité, il est temps d’engager la Troisième révolution industrielle, en associant le développement des énergies renouvelables aux nouvelles technologies d’internet.

 

C'est quand ? Maintenant ! 

En Nord-Pas-de-Calais nous avons connu la fin du charbon et ses souffrances et mieux qu’ailleurs nous comprenons l’importance d’anticiper dès aujourd’hui les bouleversements qui nous attendent. De plus l’urgence climatique ne nous laisse plus aucun temps pour l’hésitation. Nous ne pouvons plus attendre. Après le temps des réflexions, des études, des rapports et des analyses, voici venu le moment d’agir.

 

D'où cela vient-il ? 

Pour encadrer cette formidable mobilisation générale, la Région et la CCI ont confié à Jeremy Rifkin, économiste américain et spécialiste mondial de la transition énergétique, l’élaboration d’une feuille de route. Entrepreneurs, universitaires, ingénieurs techniciens, chercheurs, logisticiens,  élus, associations, organisations syndicales, tout le monde a été mobilisé et a participé avec enthousiasme à l’élaboration d’un document final proposant des objectifs chiffrés et un calendrier précis-  le master plan de la 3ème Révolution Industrielle - présenté dès octobre 2013. De l’avis de l’économiste américain : "c’est le plan le plus avancé en la matière en Europe et peut-être même dans le monde". La troisième révolution industrielle est en marche, ici, dans le Nord-Pas-de-Calais. Elle est porteuse de nombreuses potentialités, notamment en matière de créations d’emploi, de développement  économique et d’amélioration de la qualité de vie. Et son succès, indispensable, dépend maintenant de l’engagement de tous.

 

Panneaux-solaires-à-Loos-en-Gohelle ® CR NPDC

 

C'est avec qui ?

Tout le monde ! Le mouvement a été lancé par la Chambre de commerce et d’industrie Nord de France, et la Région Nord Pas de Calais.

Politiques et chefs d’entreprise ont décidé d’unir leurs efforts pour engager, très concrètement, cette Troisième révolution industrielle. Tous les acteurs régionaux ont été mis à contribution. Le monde économique est d’ores et déjà très fortement mobilisé. Aujourd’hui les citoyens sont tous invités à rejoindre ce formidable élan.

 

Comment participer ? 

Le mouvement est enclenché, la suite dépend de vous. Sur les sites Participons.net et  3ème revolution industrielle en Nord-Pas de Calais, vous trouverez toutes les informations, les actualités et les modes de contribution, laissez-vous guider par l’esprit de la 3ème révolution Industrielle ! 

 

La troisième révolution industrielle, c'est déjà concret !

Depuis le lancement du projet, en octobre 2013, trois mots reviennent dans l’esprit de nos élus, des chefs d’entreprises, des représentants du monde universitaire : troisième révolution industrielle.

 

Aujourd’hui, de nombreuses initiatives, très concrètes, émergent aux quatre coins de la région. Entreprises, artisans, collectivités mais aussi citoyens : tout le monde s’engage.

 

Côte d'Opale, Flandres, Métropole lilloise ou encore Bassin minier, Avesnois.., de tous les territoires de la région émergent des initiatives.

 

Les collectivités locales montrent l'exemple en intégrant dans leurs politiques les objectifs de la Troisième révolution industrielle. Les entreprises se lancent dans de nouveaux projets en partenariat avec les écoles, les lycées et les universités. Aujourd'hui plus de 150 projets ont déjà été recensés à travers la région.

 

Mais le plus dur reste à faire : convaincre chacun d’entre nous, habitants, de nous impliquer dans cette révolution qui nous concerne et doit nous profiter. 

 

La Troisième Révolution Industrielle en 8 pages :

 

 

Une nouvelle stratégie pour changer d’ère

Infographie- Les piliers de la TRI ® Solveig Chabert - CR NPDC

En 2050, finies les énergies fossiles : la totalité des besoins énergétiques du territoire régional sera couverte par des énergies renouvelables, mais le défi repose également sur un changement fondamental du mode de production d'énergie : passer de la "centralisation"de la production à la "distribution", l'énergie étant appelée à circuler dans le réseau de manière "intelligente".

 

 

efficacite energetique - TRI ® CR NPDCL'efficacité énergétique

Les économies d’énergie sont l’un des piliers majeurs du nouveau modèle énergétique régional. L’énergie la moins chère est celle qu’on ne consomme pas.Le secteur du bâtiment, deuxième consommateur d’énergie, après l’industrie et devant les transports, et fort émetteur de gaz à effet de serre, représente un gisement prioritaire d’économies d’énergie et de créations d’emplois dont l’ampleur justifie un puissant effort d’incitation et d’accompagnement des ménages et des professionnels.C’est tout l’enjeu de la rénovation et de l’isolation thermique des bâtiments et des logements existants, du renforcement des performances énergétiques des constructions nouvelles, des réseaux intelligents qui permettront à chacun de piloter en connaissance de cause sa consommation et du développement des territoires à énergie positive, c'est-à-dire capables de produire, à partir de sources renouvelables, autant voire plus d’énergie que celle dont ils ont besoin.

 

 

Les cinq pilliers de la démarche

 

Pilier 1_TRI ® CR NPDCPilier 1 : passer aux énergies renouvelables Eolien, solaire, géothermie, hydroélectricité…

Elles représentent aujourd’hui 3 à 4% de la production d’énergie de la région, investir massivement pour parvenir à 100% en 2050 aura bien évidemment un effet sur l’environnement mais également en termes de création nette d’emplois : il s’agit ni plus ni moins de créer une nouvelle filière.

 

 

Pilier 2_TRI ® CR NPDCPilier 2 : développer des bâtiments producteurs d’énergie…

Il faut transformer les bâtiments (maison ou usine) en mini-centrales énergétiques (source de milliers d’emplois). En effet, si l’on s’en tient au modèle actuel de production centralisée (ex : grandes fermes solaires...), il n’y aura pas suffisamment d’énergie pour satisfaire tous les besoins, la solution consiste à démultiplier les sites de production. Mais, comme "le soleil ne brille pas toujours et le vent ne souffle pas en permanence".

 

pilier-3_TRI ® CR NPDCPilier 3 : se doter de capacités de stockage des énergies…

Les ENR étant essentiellement intermittentes, il faut être en capacité de les stocker (notamment via l’hydrogène), ce qui implique de développer la recherche afin d’inventer les procédés qui nous permettront ce stockage, afin de pouvoir en disposer quand le besoin est là. 

 


Pilier 4_TRI ® CR NPDCPilier 4 : déployer l’Internet de l’énergie

De la démultiplication des sites de production d’énergie (pilier 2) découle la nécessité de mettre en place un système de distribution beaucoup plus complexe, parce que le nombre de producteurs tendra à égaler celui des consommateurs : il faudra non seulement gérer les flux, mais déployer des réseaux intelligents pour y parvenir. Ex : développer les smart grid (compteurs intelligents) pour maîtriser les consommations et optimiser la régulation.

 

Pilier 5_TRI ® CR NPDCPilier 5 : réinventer la mobilité des personnes et des biens

Les déplacements représentent 20% de la consommation d’énergie, et reposent essentiellement sur les combustibles fossiles. Des transports plus propres (électrique, biogaz…), mais surtout une réorganisation en profondeur de nos façons de faire (généralisation du recours aux transports en commun, multimodalité, internet de la logistique, etc.), économiseront beaucoup d’énergie tout en créant des filières nouvelles de service, et donc d’emplois.

 

 

...Qui s'appuie sur de nouveaux modèles économiques

 

Ces cinq piliers, déjà très logiquement interconnectés, doivent, pour pouvoir produire la troisième révolution industrielle, être envisagés dans un cadre de réflexion plus global visant à développer des modèles économiques différents et aptes à structurer ces actions nouvelles.

 

economie-solidaire---TRI-®-CR-NPDCL’économie circulaire

Contrairement à l’économie actuelle, qui est linéaire (extraire – fabriquer – consommer – jeter), la TRI propose de passer à un modèle de développement circulaire : les déchets ne sont plus jetés mais transformés en matière première réutilisée pour de nouveaux produits ou d’autres utilisations. Les cycles de vie des objets s’enchaînent, diminuant la pollution et créant de nouveaux débouchés (emplois).

 

fonctionnalite TRI-®-CR-NPDCL’économie de la fonctionnalité

Elle passe d’une logique de consommation et de propriété matérielle à des solutions qui offrent les mêmes fonctions, voire davantage, que les biens et services initialement vendus/achetés, tout en utilisant moins de ressources et d’énergie.

Exemple : les V’lille ou l’auto partage vous permettent de vous déplacer sans avoir à acheter le véhicule.

 
 
 

Des exemples de projets

Projets contributeurs

En général d’ampleur limitée, de caractère innovant, sans nécessité d’accompagnement spécifique, ils ont pour principale caractéristique de participer, à leur niveau, à la démarche.

 

Ex : rénovation thermique d'un bâtiment, installation de panneaux photovaltaïques, changement d’un système de chauffage, passage d’une flotte de véhicules essence ou diesel à l’électrique ou hybride rechargeable, etc.

 

Projets démonstrateurs

Ils doivent permettre d’établir la faisabilité d’une technique ou d’une approche innovantes, et doivent être reproductibles.

 

Ex : le projet "GRHYD". GDF SUEZ, en lien avec l’ADEME et la Communauté Urbaine de Dunkerque, expérimente un nouveau mélange hydrogène / gaz naturel, à la fois pour le chauffage résidentiel et comme carburant (bus).

 

Projets de quartier et de développement urbain

L’ampleur de ces projets comme l’importance des acteurs qui y contribuent (bailleurs sociaux, collectivités…) permettent d’aborder tous les piliers (mobilité, efficacité énergétique, énergies renouvelables, etc.) de la démarche TRI. Leurs caractéristiques : ils sont modélisables et exercent un effet de levier important.

 

Ex : nouvel éco-quartier à Loos-en-Gohelle, quartier du Basroch à Grande-Synthe, Ilot Folien à Valenciennes, quartier de l’Escalette à Mouvaux…

 

Projets structurants

Comme leur nom l'indique, ils visent à structurer le territoire et relèvent plutôt d’opérateurs publics (Etat, collectivités...).

 

Ex : "université Zéro Carbone", "collège et lycées du IIIéme millénaire", "Plan100 000 logements", déploiement des bornes de recharge pour véhicules électriques, parcs éoliens offshore…

 

Smart-grid

Les aides

Le livret d'épargne :

Sur le web

  • Ensemble, participons à la Troisième révolution industrielle
  • Le site dédié à la troisième révolution industrielle
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies. En savoir plus