facebook twitter youtube rss

 Partager sur Facebook  Partager sur Twitter  Partager sur Google plus
Version imprimable

Vive les produits locaux (et les circuits courts)

Le 02.09.2013

Retrouvez le 6 septembre l'intégralité du dossier "La Région réinvente la cantine" dans le magazine "Mon Nord-Pas de Calais" n°18

 

Emmanuel Degroote est producteur de lait à Quiéry-la-Motte.

 

Depuis septembre 2012, il livre chaque semaine environ 700 yaourts, crèmes desserts, fromages blancs et mousses au chocolat au restaurant scolaire de l’établissement agricole de Tilloy-lès-Mofflaines.

E-Degroote-2 e-Degroote-producteur-Tilloy

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

« C’est mon plus gros client », se réjouit l’éleveur. Les yaourts fermiers sont quatre fois plus chers que les yaourts industriels.

 

lyceens-tilloyMais « c’est carrément meilleur ! », estime Mathieu, élève de 1re S.

 

Pour rentrer dans son budget, le chef Frédéric Pecqueur mixe des produits fermiers et des produits industriels. Le pain vient d’un boulanger du coin. Il fait attention aux quantités, pour éviter le gaspillage et faire des économies.

 

Au lycée des 2 Caps de Marquise et au lycée professionnel de Jules-Verne d’Etaples-sur-Mer, chaque vendredi, c’est poisson frais en provenance de Boulogne.

Au lycée Anatole France de Lillers, les fruits et les légumes viennent d’un producteur local et les poulets de Steenwerck.


Propriétaire de deux exploitations agricoles – à Dunkerque et à Lomme – l’établissement agricole des Flandres consomme les légumes de ses propres maraîchages dans ses cantines ! « En septembre, on cuisine quasiment 95 % de produits bio », assure Fabrice Lanoiselee, le chef cuisinier de Lomme.

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies. En savoir plus