facebook twitter youtube rss

 Partager sur Facebook  Partager sur Twitter  Partager sur Google plus
Version imprimable

moutons boulonnais - photo : Olivier DELVAUX/ENRx

le Parc naturel régional des Caps et Marais d’Opale

Un territoire remarquable entre Boulogne-sur-Mer, Calais et Saint-Omer
La façade littorale du Parc naturel régional des Caps et Marais d’Opale, de part et d’autre du détroit du Pas-de-Calais, est marquée par la richesse exceptionnelle des paysages et des milieux naturels. A l’intérieur des terres, de vastes massifs forestiers se conjuguent à un bocage vallonné pour composer un décor rural verdoyant. Enfin, les collines d’Artois, domaine de la grande culture, bordées d’une crête boisée, s’achèvent en pentes douces dans les terres humides dont le marais audomarois est l’emblème.

 

 

logo du Parc naturel régional des Caps et Marais d'Opale

Un territoire qui harmonise ses projets

 

Le Parc naturel régional des Caps et Marais d'Opale est né en mars 2000 de la fusion de l'ancien parc du Boulonnais avec celui de l'Audomarois. La qualité et la diversité de ses paysages en font un territoire d'une grande richesse patrimoniale soumis à une forte pression urbaine et touristique.

Avec l’État, Région, Départements, intercommunalités et communes, organismes consulaires et bien d'autres partenaires, se sont mis d'accord sur un projet qui vise à concilier le développement et la préservation du patrimoine.

 

Le Parc naturel régional des Caps et Marais d'Opale en action

 

300 hectares supplémentaires d'espaces naturels acquis et gérés par Eden 62 et le Conservatoire d'espaces naturels, deux réserves naturelles nationales et deux réserves naturelles régionales créées, le marais audomarois classé en zone humide internationale Ramsar, 19 contrats de gestion signés avec des communes, les deux premiers schémas d'aménagement et de gestion des eaux (SAGE) du Nord de la France mis en oeuvre, 40 édifices patrimoniaux restaurés, 12 animations artistiques produites sur le thème du patrimoine culturel, 24 estaminets-randonnée labellisés et accompagnés… Depuis 2000, le Parc naturel régional a montré sa vitalité.

 

Le parc en chiffres

  • 154 communes
  • 200 000 habitants
  • 136 500 hectares

Parc naturel régional des Caps et Marais d'Opale
BP 22 - 62142 Colembert
tél. 03 21 87 90 90
info@parc-opale.fr
http://www.parc-opale.fr/

la charte

 

cap blanc nez - photo : Pierre Cheuva

Cette nouvelle Charte vise en premier lieu à assurer la qualité de vie et d'accueil des habitants et des visiteurs sur le territoire du Parc. Elle exprime ensuite parallèlement des orientations fortes sur de grands enjeux planétaires tels que la protection de la biodiversité, de l'eau et de la mer ou encore la lutte contre le changement climatique. Enfin, elle s'attache à préserver la qualité des richesses patrimoniales et paysagères du Parc en proposant une vision de l'aménagement du territoire innovante et ambitieuse.

 


VOCATION 1 : un territoire qui prend à coeur la biodiversité

 

Le Parc se caractérise par un patrimoine naturel extrêmement riche et diversifié. Préserver et valoriser cette faune et cette flore exceptionnelles sont l’une des priorités de la nouvelle Charte.

 

>> les orientations

  • Agir pour le renforcement de la biodiversité et la mise en œuvre exemplaire de la Trame verte et bleue régionale
  • Connaître et préserver la biodiversité
  • Impliquer les habitants dans la préservation de la biodiversité

 

VOCATION 2 : un territoire soucieux de la qualité de son environnement

 

Dans un contexte de préoccupations environnementales, la nouvelle Charte s’attache à relever en priorité les deux défis majeurs que sont la préservation de la ressource en eau et la lutte contre le changement climatique.

 

>> les orientations

  • Assurer une gestion durable de l’eau
  • Lutter contre le changement climatique
  • Prévenir, anticiper et accompagner sur les questions environnementales

 

VOCATION 3 : un territoire qui valorise ses potentiels économiques

 

La nouvelle Charte encourage un développement économique local qui tire le meilleur parti des nombreux atouts du territoire tout en étant respectueux de l’environnement.

 

>> les orientations

  • Faire de l’excellence environnementale un thème structurant du développement territorial
  • Conforter l’économie résidentielle
  • Renforcer la place de l’agriculture durable dans l’économie locale

 

VOCATION 4 : un territoire aux valeurs partagées

 

En se dotant d’une dimension sociale et culturelle, la nouvelle Charte ambitionne de rassembler tous les acteurs privés et publics du Parc autour de valeurs largement partagées.

 

>> les orientations

  • S’approprier les valeurs du territoire
  • Sauvegarder le patrimoine bâti et construire les patrimoines de demain
  • Rendre les habitants éco-citoyens et acteurs de leur territoire

 

VOCATION 5 : un territoire qui aménage pour valoriser ses richesses patrimoniales et paysagères

 

La nouvelle Charte prévoit un aménagement équilibré et durable du territoire qui prend en compte les spécificités et l’identité de chaque territoire.

 

>> les orientations

  • Planifier l’aménagement du territoire en assurant une gestion économe de l’espace
  • Garantir la qualité du cadre de vie des habitants
  • Sauvegarder le marais audomarois
  • Promouvoir une démarche de gestion intégrée sur l’interface terre-mer
  • Développer des démarches territoriales pour des paysages spécifiques
  • Echanger autour des paysages

 

Documents à télécharger :

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies. En savoir plus