facebook twitter youtube rss

Accueil | La Région en actions | Transports - ports
 Partager sur Facebook  Partager sur Twitter  Partager sur Google plus
Version imprimable

Nord Pas de Calais - Picardie : premières mesures annoncées

Le 18.01.2016

Une aide à l’embauche, une aide au transport et des aides aux éleveurs : ce sont les principales mesures présentées le 18 janvier lors de la première conférence de presse organisée par quatre vice-présidents de la Région : Valérie Létard, Gérald Darmanin, Karine Charbonnier et Marie-Sophie Lesne. Ces mesures font l’objet de délibérations qui seront votées lors de la prochaine séance plénière du Conseil régional le 28 janvier. 

Alléger les charges patronales pour favoriser la création d’emplois

Karine Charbonnier, vice-présidente déléguée à la formation et aux relations avec les entreprises, a détaillé la première mesure. Il s’agit d’une aide versée aux entreprises de moins de 250 salariés pour l’embauche d’une personne à temps plein en CDI ou CDD d’un an minimum ne gagnant pas plus de 1,6 fois le Smic. « C’est un dispositif très simple d’allégement des charges. Le Conseil régional versera aux entreprises une subvention équivalent à 25 % des charges patronales pendant la première année suivant l'embauche, explique Karine Charbonnier. Nous estimons que cette aide accompagnera la création de 30 000 nouveaux emplois » (création d’un nouvel emploi et non pas remplacement d’un départ en retraite, ndlr). Cette aide s’ajoute à la plateforme Proch’Emploi disponible depuis le 5 janvier qui a déjà reçu plus de 3 000 appels de demandeurs d’emploi et de chefs d’entreprise. En revanche elle ne pourra en aucun cas se cumuler avec la prime à l’embauche de 2000 euros annoncée ce même jour par le gouvernement.

 

Un plan d’urgence pour les éleveurs

Marie-Sophie Lesne, vice-présidente déléguée à l’agriculture et l’agroalimentaire, a présenté les grandes lignes de la deuxième délibération qui sera votée en urgence le 28 janvier prochain. « Dans notre région, les secteurs de l’élevage – laitier mais aussi porcin - souffrent de la crise, observe Marie-Sophie Lesne. Il est urgent de les aider. » Cette délibération, qui n’est pas encore finalisée, portera notamment sur la restructuration des prêts bancaires pour les éleveurs. « Nous avons entamé un vrai dialogue avec les banques. Il y a des frais très importants sur lesquels on peut agir. »

 

Aide au transport pour les particuliers

La troisième délibération présentera un dispositif d’aide aux salariés devant effectuer chaque jour un trajet de 30 km (aller) minimum en voiture pour se rendre au travail. « C’est le cas de 15 % des salariés en Nord-Pas de Calais et de 20 % en Picardie, »  explique Gérald Darmanin, vice-président délégué aux transports. Cette mesure concerne tous les salariés gagnant jusqu’à deux fois le Smic (soit environ 2 200 euros net par mois pour un temps plein), habitant en Nord Pas de Calais-Picardie et contraints d’utiliser leur véhicule personnel en raison de leurs horaires de travail ou du manque d’infrastructures de transports en commun. L’aide est de 20 euros par mois, versée annuellement sur le compte bancaire du bénéficiaire. 

 

Élaboration d’un SRCE Nord Pas de Calais-Picardie

Valérie Létard, première vice-présidente déléguée à l’aménagement du territoire a annoncé qu’une délibération portant sur l’élaboration d’un schéma régional de cohérence écologique sera également débattue lors de la prochaine séance plénière.

 

Un nouveau nom pour la Région… choisi par les lycéens !

 

Gérald Darmanin a profité de la conférence de presse du 18 janvier pour évoquer le choix du nom de la nouvelle Région Nord Pas de Calais-Picardie. « Nous devons nous prononcer avant le 15 mars, a-t-il expliqué. Nous souhaitons demander à tous les lycéens de la région d’imaginer ce nouveau nom. Les habitants et les citoyens pourront également donner leur avis sur le site Internet de la Région. » La consultation aura lieu durant le mois de février. Le vice-président délégué à la communication a également indiqué qu’un concours serait lancé auprès des écoles de graphisme et de design régionales pour créer le logo de la Région. À suivre…

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies. En savoir plus