facebook twitter youtube rss

Home | La Région en actions | Transports - ports
 Partager sur Facebook  Partager sur Twitter  Partager sur Google plus
Printer-friendly version

Region - 2N - 2 ® Dominique Bokalo CR NPDC

Le schéma régional (SRTM)

Le Schéma Régional des Transports et des Mobilités (SRTM) définit les orientations stratégiques à retenir en matière de transports pour le Nord-Pas de Calais. Il ne constitue pas un document de programmation mais propose une vision stratégique à 2030 d’un système régional de transport performant au regard des préoccupations des habitants et de tous les agents de développement de la région, en particulier économiques.

Pourquoi, un schéma ?

 

Dans un contexte de mutation mondiale, il doit prendre en compte à la fois les évolutions sociétales, économiques et environnementale majeures de la société régionale et les transformations spécifiques aux transports, à l’horizon 2020 et au-delà.

 

Leurs conséquences sur l’organisation territoriale et sur les besoins en termes de déplacements permettent d’identifier les grands défis pour les transports dans le Nord-Pas de Calais, qui sont :

  • la maîtrise des flux et le rééquilibrage modal,
  • la gestion des déplacements dans une « région urbaine »,
  • l’ouverture à l’Europe et au monde, dans une opportunité de développement.

Un document de prospective

 

Le Schéma Régional des Transports et des Mobilités est un volet du Schéma Régional d’Aménagement et de Développement Durable du Territoire (SRADDT). Il définit à l’horizon 2030 les orientations stratégiques régionales en matière de mobilités, en cohérence avec les objectifs d’aménagement du territoire et de préservation du climat et de la biodiversité.

 

Il est sous-tendu par deux objectifs majeurs :

  • parvenir à un système de transport au service de l’attractivité des territoires, du bien-être de la population et de la mobilité régionale ;
  • faire de la Région une plate-forme d’échanges, valeur ajoutée pour le rayonnement et le développement régional.

Le SRTM propose de poursuivre la mise en place d’un réseau ferroviaire de grande qualité, territorialement maillé, véritable épine dorsale sur laquelle viennent s’associer les projets locaux de transports collectifs, permettant également de plus grandes vitesses de déplacements. Au-delà de la création de nouvelles infrastructures ou de la finalisation de chaînons manquants, nécessaires à la constitution d’un réseau intermodal d’intérêt régional, il s’agit pour l’institution de tirer au mieux parti des infrastructures existantes afin de limiter l’investissement territorial (consommation d’espace, nuisances), en inventant de nouvelles manières de se déplacer.

 

Facade Gare Lille-Flandre ® M.Lachant CR NPDC

 

Le SRTM s’appuie en outre sur la position maritime privilégiée du Nord-Pas de Calais, sur la mise en oeuvre de nouvelles infrastructures fluviales et sur une organisation optimale des équipements afin d’assurer une performance logistique compétitive au niveau international. Il vise également à maximiser le rôle des interfaces entre modes, à concevoir le déplacement de bout en bout et non de manière tronçonnée.

 

Enfin, il s’agit d’investir plus fortement le champ de la recherche et de l’innovation pour aboutir dans les vingt prochaines années à un réseau optimisé et performant(contraintes administratives, réglementaires, techniques) assurant la compétitivité de l’économie régionale. La mise en oeuvre des projets nécessitera d’imaginer de nouvelles sources de financement. La mobilité durable des voyageurs et celle des marchandises constituent ses deux grandes orientations stratégiques, la troisième étant le renforcement de l’excellence régionale dans le domaine des transports.

 

Un document partenarial

 

Le SRTM est un document partenarial, sa mise en oeuvre et sa réussite nécessitent la mobilisation de tous, acteurs publics ou privés, et l’articulation des différentes échelles de coopération, de l’intercommunalité à l’espace européen.

 

Les 9 enjeux du SRTM

 

Le SRTM a été élaboré en se fondant sur des principes qui posent les bases d’un développement régulé des transports régionaux satisfaisant aux impératifs de développement durable : attractivité et accessibilité, multimodalité et intermodalité, cohérence et efficacité, concertation et coordination, durabilité.

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies. En savoir plus