facebook twitter youtube rss

 Partager sur Facebook  Partager sur Twitter  Partager sur Google plus
Version imprimable

Signature d'un contrat de concession pour les ports de Calais et Boulogne-sur-Mer

Le 20.02.2015

Ce 19 février 2015, la Région Nord-Pas de Calais et la Société d'Exploitation des Ports du Détroit ont signé le nouveau "contrat de concession des ports de Boulogne-sur-Mer et de Calais" en présence des représentants de la Région et des Collectivités locales concernées, des actionnaires des deux sociétés (d’exploitation et de projet), des entreprises qui seront chargées de la réalisation des travaux du projet d’extension du port de Calais "Calais Port 2015".

 

La nouvelle concession, d'une durée de 50 ans, fait des sites de Boulogne-sur-Mer et de Calais un port unique.

Le projet Calais port 2015

 

Faire du Nord-Pas de Calais une grande région littorale

 

À Calais, la nouvelle concession permet la réalisation du projet "Calais Port 2015", d'un montant d'environ 650 M€.

 

Ce nouveau projet comprend : 

  • la création d’une nouvelle digue d’environ 3 km et d’un bassin de 110 ha indispensables au  développement du port de Calais ;
  • la création de 44 ha de nouveaux terre-pleins par l’utilisation des matériaux de dragage du bassin, dans une logique d’équilibre déblai-remblai ;
  • la construction de postes d’accostage pour maxi-ferries de dernière génération ;
  • les aménagements de desserte routière et ferroviaire associés ;
  • un terminal fer – route – mer au point de contact des futures autoroutes de la mer et ferroviaires en provenance du sud de la France mais aussi du reste de l’Europe.

Assurer la place de leadership de Boulogne-Sur-Mer

 

La nouvelle concession permet de renforcer la place de leader de Boulogne-sur-Mer dans les domaines de la pêche et de l’halioalimentaire, grâce à de nouveaux investissements portant sur la remise à niveau des équipements de la filière halieutique tant au niveau des services aux pêcheurs qu’en matière de logistique des produits :

  • des investissements "port du futur" et développement durable, permettant d’anticiper les besoins futurs d’avitaillement des navires de pêche et dispositifs de recharge en énergie innovants et d’adapter les équipements pour réduire les rejets en mer ;
  • des investissements pour développer économie touristique, plaisance et croisière ;
  • des investissements pour développer la pêche, la zone d’activités Capécure et les activités halieutiques et logistiques ;
  • se rajouteront à ces investissements ceux réalisés directement par la Région.

La décision qu'a prise la Région Nord-Pas de Calais et la signature du contrat de concession marquent ainsi une étape historique pour la Côte d’Opale, pour le Nord-Pas de Calais, pour notre Pays et pour l’Europe. 

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies. En savoir plus