facebook twitter youtube rss

 Partager sur Facebook  Partager sur Twitter  Partager sur Google plus
Version imprimable

Institut Pasteur : une avancée contre la méningite

Le 03.06.2014

Une découverte toute récente faite par des équipes parisiennes concernant les méningites à méningocoque vient d'être publiée dans la revue Nature Medicine. Elle concerne une étape-clef dans la compréhension du mécanisme pathogène de la bactérie responsable des *méningites à méningocoque.


Ce pas décisif dans la compréhension de la maladie a pu être réalisé notamment grâce à l’utilisation de l’Equipex ImaginEx BioMed présent sur le campus de l’Institut Pasteur de Lille, et de son plateau de microscopie à force atomique pour caractériser l’interaction entre la molécule d’adhésion de la bactérie et son récepteur cellulaire.

Une plateforme d’excellence

 

La plateforme d’imagerie cellulaire dirigée par Frank Lafont à l’Institut Pasteur de Lille (BioImaging Center Lille) constitue l’un des équipements d’excellence du campus lillois.

 

Seule plateforme d’imagerie cellulaire sélectionnée dans le cadre du programme d’investissement d’avenir, cet outil d’imagerie a été reconnu équipement d’excellence : Equipex en 2011. Il offre cinq plateaux de haute technologie (microscopies électronique, biophotonique et à force atomique et cytométrie en flux).

 

*Neisseria meningitidis, ou méningocoque, est une bactérie responsable de méningites et de septicémies, dont la forme la plus grave, purpura fulminans, est souvent fatale. Cette bactérie, qui réside naturellement dans le rhinopharynx de l’Homme, est pathogène lorsqu’elle atteint la circulation sanguine.

 

 

 

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies. En savoir plus