facebook twitter youtube rss

 Partager sur Facebook  Partager sur Twitter  Partager sur Google plus
Version imprimable

Anticiper les métiers d’avenir

Le 24.04.2014

Les formations aux métiers du bâtiment évoluent beaucoup et se spécialisent dans l’éco-construction et les nouvelles techniques de construction d’un bâtiment basse consommation (BBC), comme au centre de formation des apprentis d’Auteuil de Loos-en-Gohelle.

Imaginer le futur

 

Pour les travaux publics, l’évolution des techniques ne s’est pas encore fait ressentir. « On est encore sur des métiers qui existent tels quels mais nous devons imaginer le futur et travailler sur la déconstruction, explique Sylvie Tassez, proviseure du lycée des métiers des travaux publics de Bruay-la-Buissière. Ca va devenir des autres métiers. »

 

Anticiper les besoins des entreprises

 

Avant d’adapter les formations, il faut anticiper les besoins des entreprises dans ces nouveaux métiers. Avec le déploiement du très haut débit, la Région et les deux Départements du Nord et du Pas-de-Calais ont lancé une étude pour anticiper le nombre de techniciens nécessaires pour installer la fibre optique en 2020-2025. 

Les résultats seront connus en fin d’année 2014 mais un potentiel de 19 000 emplois d’ici 2022 est envisagé. Outre le nombre de personnes, leurs profils – techniciens installateurs ou ouvriers de maintenance - et les moments de recrutement, l’étude permettra de déterminer comment la formation doit se développer.

 

Retour au dossier complet

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies. En savoir plus