facebook twitter youtube rss

 Partager sur Facebook  Partager sur Twitter  Partager sur Google plus
Version imprimable

Centenaire de la Grande Guerre : le Nord-Pas de Calais en première ligne

Le 11.04.2014

Le 10 avril dernier, Daniel Percheron, président du Conseil régional, accompagné de nombreux élus, a officiellement lancé, à Arras, les commémorations du centenaire de la Première Guerre mondiale.

Le Nord-Pas de Calais, terre de mémoire

 
Le Nord-Pas de Calais a travaillé pendant près de cinq ans pour préparer ce grand programme de commémorations et s’est imposé comme la région locomotive de l’organisation de ce centenaire.

 

Expositions, spectacles, cérémonies, conférences, projets scolaires. Au total 147 projets ont été labellisés et vont se dérouler jusqu'en 2018. Certains ont même déjà débuté.

 

"Ces commémorations ne doivent pas relever du simple exercice convenu. Il faut que ce soit un appel à la vigilance, un rendez-vous majeur d’introspection, notamment pour les jeunes générations", A ajouté le général Elrick Irastorza, président du conseil d’administration de la Mission centenaire.

 

Pendant les cinq prochaines années, 147 projets labellisés vont témoigner de l’enfer qu’a vécu le Nord-Pas de Calais.

 

"La Grande Guerre a été absolument épouvantable, laissant des traces indélébiles sur la région". 600 000 morts, 300 villes et villages anéantis, à l’image d’Arras détruite à 95%... "Mon grand-père a été foudroyé d’une balle dans la tête en octobre 1914, a-t-il raconté. Ce syndicaliste de 26 ans pensait que ses bras longs lui donneraient un avantage sur l’ennemi à la baïonnette. On ne l’a jamais retrouvé". A expliqué Daniel Percheron

 Lancement du programme régional du centenaire de la Grande Guerre ® Dominique Bokalo - CR NPDC

 

Retombées touristiques attendues

 

Ce programme va également stimuler l’économie de la région.

 

"Ce sera l’occasion d’accueillir des touristes du monde entier comme des Canadiens, des Néo-zélandais, des Australiens. Ils viendront se recueillir sur le mémorial canadien de Vimy, la tombe de John McCrae, ou encore visiter les carrières de Wellington. A nous de nous organiser pour les accueillir au mieux ». A précisé Régine Splingard, présidente du Comité Régional du Tourisme.

 

Point d’orgue de cette première année de commémoration : le 11 novembre prochain, François Hollande, Président de la République va inaugurer l’anneau de la mémoire au cimetière Notre-Dame-de-Lorette.

 

Les noms des 600 000 soldats tombés dans la région lors du conflit seront tous inscrits sur une structure géante d’acier financée par la Région. 
 
Pour aller plus loin :

  • Pour retrouvez l’ensemble des 147 projets labellisés "Centenaire"
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies. En savoir plus