facebook twitter youtube rss

 Partager sur Facebook  Partager sur Twitter  Partager sur Google plus
Version imprimable

Un million de visiteurs pour le Louvre-Lens

Le 29.01.2014

Un peu plus d'un an après son ouverture, le Louvre-Lens confirme son rang de premier musée régional en franchissant, ce jour, la barre du millionième visiteur.

 

Le Conseil régional est fier de constater que l'engouement du public est toujours au rendez-vous, en faisant du musée du Louvre-Lens un élément à part entière de son identité régionale.

 

Un succés pour toute une région

 

Après presque 14 mois d’ouverture, la fréquentation du musée témoigne d’un solide ancrage régional, plus d’un visiteur sur deux étant originaire de la région Nord-Pas de Calais. Sur les 900 000 visiteurs de la première année, 100 000 habitaient le bassin minier.

 

Parallèlement, l’établissement jouit déjà d’un certain rayonnement international, avec environ 20% de visiteurs étrangers, originaires de 70 pays différents. Les scolaires représentent à ce jour plus de 70 000 visiteurs.

 

Outre l’attrait de la Galerie du temps, dont la scénographie innovante et la présentation pédagogique séduisent les visiteurs, la programmation événementielle du musée permet d’attirer et de fidéliser un public large.

 

Les deux premières expositions temporaires, "Renaissance" (hiver 2012-2013) et "L’Europe de Rubens" (été 2013), ont totalisé près de 280 000 entrées.

 

Pour permettre au plus grand nombre de découvrir, la vie cachée des oeuvres, le musée dévoile aussi ses coulisses, dont ses réserves, visibles et visitables.

 

A trois reprises déjà, le public a pu assister à la restauration d’oeuvres d’art. La prochaine restauration visible aura lieu entre fin février et début mars, et concernera une statue d’Aphrodite en marbre.

 

Les Etrusques et la Méditerranée

 

Le Louvre-Lens à encore de beaux jours devant lui, et présente jusqu’en avril 2014, Les Etrusques et la Méditerranée, avec plus de 400 objets exposés allant de la céramique aux objets du quotidien, pour lever le voile sur une civilisation encore bien méconnue du grand public.

 

 

Elle sera suivie par "les désastres de la guerre de 1800 à 2014" à partir du 28 mai 2014, dans le cadre du Centenaire de la Première Guerre mondiale.

 

 

Pour aller plus loin

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies. En savoir plus